[Lifestyle] Mes amours à Douala !

Hello par ici !

Pour celles et ceux qui nous lisent depuis un moment, vous savez que j’ai quitté Paris, ma ville et que je suis rentrée au Cameroun. Je vadrouille essentiellement à Douala depuis deux ans maintenant et ce qui me manque le plus ce sont mes amours, cette famille que Dieu m’a donnée. Depuis deux ans, C. est venue plusieurs fois et je vous avoue que chacun de ses départs est comme une énième déchirure. De ne pas avoir revu les autres depuis aussi est une torture, alors quand Mymou m’a confirmé qu’elle venait… Je crois que j’ai pleuré en l’attendant sur le parking de l’aéroport ce jour là. La revoir, la serrer dans mes bras, entendre son rire et voir son sourire en même temps … Quelle joie ! Mes amours sont venues à Douala cet été et on a vadrouillé ! Cocktails et fous rires, gourmandises et retrouvailles !

C. fidèles à ses passions : Mode et Food à Douala !

C. est un véritable cordon bleu, je ne sais pas si nous vous l’avons dit. C’est essentiellement elle qui nourrit notre rubrique sur les bons petits plats. Elle a ce truc particulier d’aimer faire la cuisine pour les gens qu’elle aime. J’ai donc pu profiter des délices de C. tout au long de son séjour: depuis les travers de porcs aromatisés aux épices du Cameroun en passant par les gambas ou le couscous et sa sauce Gombo (met a été dégusté à 4H du matin après une soirée).

Une des difficultés auxquelles j’ai dû faire face à mon retour à été : ma (re)prise de poids. A 6000km de celle que j’appelle mon maharaja de la mode, et sans mes marques habituelles autour de moi depuis 2 ans, j’avoue avoir eu beaucoup de peine au quotidien ! Mes achats compulsifs et mes envies de reproduire tel ou tel look ou de porter tel ou tel style ont été vite refrénés.  Alors lorsque Dream Store a ouvert, j’y ai vu comme un signe. J’y ai trouvé des pièces de mes marques préférées En plus de pouvoir essayer devant C. , j’ai eu droit au diagnostic de ma garde robe et à plein de conseils. Je ne cesserai d’être étonnée par son don. De revivre ces moments de complicité autour des vêtements m’a fait le plus grand bien.

Mymou :  Douala en 5 étapes

Mymou était en vacances et elle a prévenu dès son arrivée qu’elle ne ferait pas de vlog. Mais elle a partagé son séjour sur ses réseaux sociaux. Coincée dans mon bureau la majeure partie de la journée, j’ai adoré regarder ses vadrouilles en stories et la voir profiter de sa famille et (re)découvrir Douala, ma ville, notre ville.
Ce que j’ai particulièrement apprécié du séjour de Mymou, c’est le côté guide qu’elle a donné à ses publications, elle nous a fait découvrir Douala à tous. Un peu comme un guide. Il n’y avait plus qu’à la suivre pour savoir :
  • Où se coiffer  : A Kotto, au salon My Place. Mymou raconte notre visite dans le salon de So Natural So Me, spécialisé pour les cheveux naturels dans son article ici

so-natural-so-me-club-cotonettes_ ou se coiffer à douala

  • Où boire un verre : Avec C. nous avions pris l’habitude d’aller au Black and White. Avec Mymou nous sommes parties au Murano dont je parle ici et au Boj. J’ai été surprise de voir que le Boj est moins fréquenté, et qu’il ferme plus tôt. Nous avons eu littéralement la pièce pour nous toutes seules. Pendant une vadrouille en plein coeur de Bonapriso, Mymou s’est arrêté au Bebop et elle a bien aimé les cocktails à base de rhum, spécialité de la maison.

  • Où prendre le goûter : Sans hésitation à Maison H ! Que ce soit C. ou Mymou, elles ont toutes les deux apprécié le cadre et les petites douceurs. Le parfait petit après-midi à Douala serait de partager avec tous mes amours une goûter à Maison H 🙂

  • Où déjeuner : Mymou a pu déjeuner à Njik’sons dont je vous avais parlé ici et elle y a découvert ce qui est désormais le meilleur cocktail sans alcool de Douala selon nous ananas-gingembre ! J’ai eu le plaisir de déjeuner avec elle et L. à Saga Africa. Si vous avez vu ses stories, vous avez peut-être en mémoire un de mes souvenirs les plus drôles de ces vacances : « je mets mes lunettes de star » ! A la fin du déjeuner je devais retourner au travail et météo oblige j’avais ma paire de lunettes j’en ai profité pour faire ma star sur les réseaux de Mymou.

  • Où se détendre : Nous avons passé un très bon moment en famille près des mangroves. Après moult péripéties nous sommes arrivés à Isiland, un restaurant coupé du monde au bord des mangroves où nous avons dégusté du poisson braisé. L’endroit idéal pour faire une pause, loin de l’agitation de Douala. Un autre lieu parfait pour se détendre : La Maison du Café, (non ils n’ont pas ouvert à Douala). Mymou a été à Yaoundé et elle s’est offert un moment détente dans ce qui est pour moi l’espace le plus cool de Ngola 🙂
J’ai hâte de les revoir et surtout de pouvoir serrer Lyd et K. aussi dans mes bras, je croise les doigts et je fais mes prières pour que ça arrive bientôt.

S. - Rédactrice Lifestyle

Après avoir vadrouillé dans les rues parisiennes je suis de retour en Afrique. Ce qui fait de moi une "Repat" (personne ayant vécu à l'étranger et de retour dans son pays d'origine) ! C'est maintenant à Douala, Lagos et toutes les villes d'Afrique que je vous emmène en balade. Curieuse et un brin aventurière, la nailista que je suis partagera avec vous toutes ses découvertes : les gourmandes, les virtuelles et celles de la "vraie vie".

Pas encore de commentaires

Les commentaires ne sont pas autorisés