Où faire ses ongles à Douala : A la découverte de Nail Art Cameroun

Hello,

Votre nailista préférée a encore frappé ! En vadrouillant dans les rues de Douala, je suis tombée sur un enseigne où il était écrit : Nail Art ! Je me suis dit comment un salon d’onglerie peut-il ouvrir à Douala sans que je sois au courant ? Et benh figurez-vous que c’était la veille de l’ouverture 🙂

Les premières photos du salon d’onglerie mixte Nail Art sont apparues sur les réseaux sociaux et j’ai décidé de prendre RDV. Je n’ai pas pu résister quand j’ai vu qu’ils font une de mes techniques préférées : le chablon. Je vous raconte donc cette escapade au coeur de Bonapriso pour découvrir Nail Art.

 

Nail Art : un salon d’Onglerie facile à trouver

Je discutais avec une collègue récemment et nous parlions de la difficulté à trouver certains endroits à Douala, à savoir que telle activité ou telle autre est possible. C’est vrai qu’en dehors des bars, lounge et autres endroits pour savourer un cocktail, on a tendance à penser qu’il n’y a rien à Douala. J’ai raconté à ma collègue que je me suis finalement rendue compte qu’ Instagram est notre Pages Jaunes de Douala. Il suffit d’avoir les bons mots clé et parfois de suivre les bons comptes et vous serez au courant des ouvertures, des évènements, des nouveautés de la capitale économique.

C’est ce qui s’est passé avec Nail Art : taggués sur les premières photos des nailistas qui ont eu le plaisir d’y aller dès l’ouverture, ils n’ont pas hésité à mettre sur Instagram tous les renseignements nécessaires pour les retrouver. Ils sont bien référencés et c’est un jeu d’enfant pour prendre rendez-vous dans ce salon d’onglerie.

Des premiers avis positifs sur le salon Nail Art

Ce qui m’a plu avec Nail Art, c’est que très vite et sans que ça n’ait l’air d’avoir été suggéré, des personnes en ont dit du bien. Et pas qu’un peu. Je n’ai pas vu beaucoup d’avis sur les autres salons d’onglerie que je fréquente. Même si certaines personnes de mon entourage ne jurent que par Gladstone ou Spectra, d’ailleurs j’ai l’impression que lorsque l’on aime bien le premier salon on a du mal avec le second et vice-versa, il est difficile de trouver des articles en ligne sur ces endroits ou des commentaires en dehors de leurs pages.

Non seulement comme je le disais plus haut, ils ont un compte Instagram (ouvert avant même le salon), mais en plus grâce aux mentions faites par les premières clientes, il est facile de se faire une idée de ce qui vous attend à Nail Art

Un cadre très agréable

Je pense que c’est ce qui vous plaira en premier. En tout cas, moi c’est la première chose qui m’a plu. Le cadre, la décoration. Cette atmosphère de relaxation, ces teintes qui appellent à la détente. L’endroit est calme, on a presque envie d’y chuchoter mais en même temps il y a de la musique qui passe mais qui n’est pas trop forte. Les professionnels qui s’occupent de vous respectent ce calme. C’est particulièrement plaisant de se faire chouchouter à Nail Art.

 

Le sens du service et les petites attentions

En parlant de se faire chouchouter, c’est effectivement ce qui se passe à partir du moment où vous passez la porte jusqu’à votre départ. J’ai choisi de faire une pédicure parce que mes orteils avaient besoin d’un peu de douceur. Quelle bonne idée ! J’ai même eu droit à un massage des pieds. C’était tellement relaxant. La demoiselle a pris le temps, pendant que je sirotais mon thè (servi avec du sucre ou de la stevia : vous avez le choix jusqu’au bout à Nail Art).

J’ai eu droit à une crème pour les mains comme cadeau avant de partir et surtout un petit carnet m’attendait à la caisse pour que je puisse commenter le service et faire des suggestions. J’ai vraiment apprécié ce point que l’on ne retrouve pas souvent à Douala.

 

Des prestations bien faites

Il faut savoir que contrairement aux autres salons d’onglerie de Douala où je suis déjà allée, Nail Art ne propose que des prestations d’onglerie. Ce n’est pas contrairement à d’autres établissements un salon de beauté avec la possibilité de se faire coiffer, de se faire maquiller, de se faire masser, épiler etc. Donc ils sont spécialisés. Je ne dirai pas qu’ils sont spécialistes, mais au moins ils sont concentrés sur un seul domaine et je pense que ça aidera les employés à évoluer et à s’améliorer. J’ai entendu une discussion où il était question qu’un d’entre eux s’exerce à une technique dans la semaine, donc ça prouve qu’ils sont tout le temps en train de se perfectionner.

D »ailleurs sur une des tables, j’ai pu remarquer la main sur laquelle ils s’exercent. Les employés, du moins Marius qui s’est gentiment et patiemment occupé de moi est un perfectionniste et j’ai beaucoup apprécié ce trait de caractère. Il semblait triste de ne pas avoir fait exactement la réplique de la photo que je lui avais montrée alors que moi je suis entièrement satisfaite du résultat.

Les techniques et les prix

Comme je le disais, si ils ne sont pas encore spécialistes des techniques ongulaires à Douala, en tout cas ils sont spécialisés dans le domaine et pour la première fois, je n’ai pas eu l’air d’une idiote en parlant de chablon ! A Nail Art, on vous propose : pose de vernis normal ou semi-permanent, stamping, dessins, bijoux, chablon, pédicure, etc. à des prix de lancement commençant à partir de 4000f cfa et à -50% pour les petit(e)s

Nail Art est un salon d’onglerie mixte, donc messieurs si vous lisiez cet article en cachette jusqu’ici, ne vous en faites pas. Vous aussi, vous pouvez aller découvrir Nail Art

 

Mon avis

Je pense que vous l’avez compris, j’ai passé un très agréable moment à Nail Art et je suis satisfaite. J’y retournerai souvent, surtout pour les amandes et la pédicure presque magique ! Petit bémol que je n’avais pas noté , ils ont surtout des coloris classiques. Connaissant la clientèle de Douala, il vaut mieux en effet misé sur les effets plutôt que sur les coloris, mais une nailista comme moi a déjà fait le tour des nuances de base ou les a dans sa collection. Je recommande et deux fois plutôt qu’une, et j’ai déjà tout plein d’idées de soirées girly, quand l’équipe sera plus grande.

S. - Rédactrice Lifestyle

Après avoir vadrouillé dans les rues parisiennes je suis de retour en Afrique. Ce qui fait de moi une "Repat" (personne ayant vécu à l'étranger et de retour dans son pays d'origine) ! C'est maintenant à Douala, Lagos et toutes les villes d'Afrique que je vous emmène en balade. Curieuse et un brin aventurière, la nailista que je suis partagera avec vous toutes ses découvertes : les gourmandes, les virtuelles et celles de la "vraie vie".

Pas encore de commentaires

Les commentaires ne sont pas autorisés