Lifestyle – 3 Résolutions Post-Confinement

Source

Je vis bien le confinement.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, je peux même dire que j’ai vu le positif dans la situation. En effet, sur le plan professionnel, j’ai eu la confirmation que le télétravail est bien le mode de travail qui me convient (avec un poste de travail ergonomique) :
Beaucoup, comme moi, exercent des métiers qui ne nécessitent pas de prendre les transports tous les matins et tous les soirs (pour moi cela signifie a minima 3 heures par jour), ce qui représente une économie de temps et de stress.
Beaucoup, comme moi, ne sont pas fans du travail en open space non plus. Pour moi, cela a vraiment été l’occasion d’organiser ma journée comme je la conçois.

Evidemment, ce n’est pas la joie de ne pas pouvoir sortir marcher librement, même dans le quartier. Oui je sais, on peut sortir avec une attestation mais le virus m’a rendue particulièrement parano: J’ai dû sortir 5 fois tout au plus car malgré les gestes barrières, je me dis toujours « et si ? »

Pour toutes ces raisons, la nouvelle du déconfinement est assez anxiogène pour moi à bien des égards quand on considère les mesures prévues par le gouvernement et les entreprises. Je ne pars pas sereine mais j’ai pris 3 résolutions réalistes pour ma vie post-confinement.

1- Prendre le temps de respirer

Si on doit reprendre le chemin du RER et du Bus bondés de malades potentiels pour aller trouver un climat lourd dans l’open space, je peux vous garantir que mon niveau de stress va atteindre des sommets.

Je vais m’accorder plus de « pauses conscientes » comme je peux le faire dans mes sessions de Yoga: m’arrêter, détendre mes épaules (on a souvent une posture voûtée, épaules contractées et remontées vers les oreilles dans les moments tendus) et pratiquer la respiration abdominale (inspirer profondément par le nez en gonflant le ventre et expirer par la bouche – avec mon masque bien sûr).

2- Consommer à bon escient

Vous connaissez l’un des mantras qui vous fait réaliser encore plus que vous êtes adultes ? C’est la question « est-ce que j’ai vraiment besoin d’acheter ça ? »
Bienvenue dans la vie d’adulte dont vos parents parlaient en disant « tu comprendras plus tard ». Que ce soit pour les courses alimentaires ou le shopping sur internet, je me suis appliquée ce mantra. En étant un minimum honnête avec moi-même, j’arrivais très souvent à la conclusion que non, je n’avais pas besoin de commander une pizza ou acheter cette jolie paire de sandales. Essayez, vous verrez que votre compte bancaire vous remerciera.

L’idée est de consommer vraiment utile et, si possible, agréable. Forcée et contrainte par mon mental, je n’ai pas beaucoup flanché (coucou lapetitetoucheglamour.fr qui m’a fait sucomber), ce qui me permet de renflouer les caisses et bien asseoir mon épargne de secours.
De plus, les experts prévoient une récession économique, autant se préparer un minimum, notamment si vous n’avez pas la sécurité de l’emploi (notion de plus en plus floue par les temps qui courent).

3- Faire plus souvent ce qui me fait du bien

Pendant le confinement, beaucoup se sont découverts de nouvelles passions, des nouveaux hobbies. C’est une bonne chose. Pour ma part, je ne sais toujours pas fait de pain et je ne parle toujours pas anglais fluently. Mais j’ai pu mieux m’occuper de mes plantes vertes, j’ai usé et abusé de Netflix suivi de siestes mémorables et j’ai pris quelques bains relaxants.

Je pense continuer sur cette lancée: entre autres, faire diminuer les piles de « livres à lire » qui m’attendent sur ma table de chevet et mon étagère, faire plus de petits projets créatifs (crochet, pâte polymer, aquarelle) et me mettre plus sérieusement à mon apprentissage du piano.
Quand le virus aura lâché nos vestes, il s’agira également de voir plus souvent les personnes qui comptent pour moi (au moins une fois par mois pour celles qui vivent en Ile-de-France) et de me faire de plus d’escapades voyages dans la France.

J’espère que vous allez bien et que cet article vous sera utile d’une manière ou d’une autre.

Je voulais terminer cet article en remerciant tous les corps de métiers qui m’ont permis de vivre au mieux ce confinement.

Besos !

L.

Lydvina - Rédactrice Lifestyle

Avec plus de 8 ans de blogging dans le compteur, je constate que la petite bourse n'empêche pas le bel art de vivre à la française ! C'est ce que je vous démontre en partageant mon carnet de sorties culturelles, les bonnes adresses restaurants, les expositions à voir ou les livres à dévorer sur les terrasses de café.

No Comments Yet

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscris-toi à la NewsletterNe loupe ni les nouveautés ni les bons plans !

 

 

 

Ecoutez Cocktails et Confidences, notre podcast: histoires de femmes et échanges entre amies.

 

 

CLIQUEZ ICI