Cinéma – LionHeart le nouveau film de Genevieve Nnaji sur Netflix

Si vous n’aviez pas encore lu ici ou ici ou que que vous découvrez à peine mon amour pour Nollywood, et bien vous êtes en retard.

Fan de Nollywood de la première heure, je me suis faite les dents sur Aki and Popoh. Je suis passée par les comédies, les films de sorcellerie, les romances et aujourd’hui je peux enfin dire les films familiaux.
Il y a quelque temps déjà sur les réseaux sociaux, je vous avais signalé que Netflix France avait désormais une sélection de très beaux films Nollywood on va même dire le top du top: October’s firts, Road to yesterday ou The Wedding Party pour ne citer que ceux-là.
Aujourd’hui je viens vous parler du petit dernier qui a rejoint cette belle sélection, j’ai nommé LionHeart, un film de la célèbre actrice Genevieve Nnaji, son premier en tant que réalisatrice et productrice.

LionHeart: le synopsis

Adaeze reprend la compagnie de son père malade, avec l’aide d’un oncle. Dans ce monde dominé par les hommes, il lui faudra faire ses preuves.

@Netflix

Lionheart: le casting du film

Pour une première, Genevieve Nnaji a vraiment rendu un bel hommage au gratin Nollywoodien. Enfin… ils n’auraient pas tous tenu dans le film… mais les anciens sont sacrément bien représentés.

Genevieve Nnaji interprète elle-même le personnage principal Adaeze. On peut y apercevoir Peter Okoye (une moitié du célèbre duo de chanteur les Psquare) en riche mécène généreux et amoureux du personnage principal.

Nkem Owoh et Peter Edochie en patriarches bienveillants, Kanayo Kanayo et Kalu Ikweagu en méchants (comme toujours pour le second je l’ai rarement vu dans des rôles de gentils) et, en coup de cœur ma petite fée Jemima Osundé, que j’ai découvert dans les dernières versions de SHUGA , puis qui a tenu un des rôles principaux dans la saison 2 de la Web série de NdaniTV Rumour Has it.

Lionheart: ce qu’en a pensé le Club des Cotonettes

Comme je le disais précédemment je suis immergée dans l’industrie Nollywoodienne depuis des années, et je l’ai vue évoluer. On est quand même passé du film à Six Chapitres/Tomes d’une durée de deux heures chacun, à des films plus modernes et plus frais.

LionHeart c’est exactement cela, une petite comédie familiale sympathique prônant tout un tas de valeurs. Féminisme, famille, travail ardu et bien fait. Lionheart est un film qui met du baume au cœur. Le style de film à ajouter à ma playlist “dimanche pluvieux / couette/ popcorn” ou à regarder avec les copines.

Dans son style, le film m’a rappelé un peu les films familiaux à la Tyler Perry, ou pour la comparer à une autre africaine de la même industrie, les films de la ghanéenne Shirley Frimpong Mansoh dont je vous avais déjà parlé, mais que S. vous a de nouveau présentée dans cet article .

Les plans du film sont superbement bien filmés, la geekette en moi n’a pu s’empêcher de souligner à quel point le color Grading du film était parfait. je ne sais pas qui a réalisé le montage, mais ce dernier pourrait/devrait donner des leçons sur Youtube. Les peaux sont parfaitement mises en avant.J’ai adoré, le parti pris de Genevieve Nnaji de porter ses cheveux naturels durant tout le film et pas de wigs ou autre tissages (on sait qu’elle en a les moyens mais elle a choisi de ne pas le faire: Representation matters (la représentation c’est important). J’ai aimé les tenues classiques avec une touche afro pour elle femme d’affaire, et celles plutôt traditionnelles pour les autres membres du cast: les agbadas et autres magnifiques attirails des beaux jours.

J’ai beaucoup aimé le jeu des acteurs, même si, mis à part Jemima Osundé qui est une jeune nouvelle, le casting est essentiellement fait de pointures du cinéma. Je n’en attendais donc pas moins.

Je déplore le manque de plan large des villes visitées. En effet, on ne voit quasiment pas la ville d’Enugu et pourtant 80% du film s’y déroule. On aperçoit rapidement un plan large de la ville de Kano lorsque le personnage principal s’y rend… mais c’est tout. C’est un gros manque: selon moi, il est essentiel lorsque je veux réellement me plonger dans l’ambiance d’un film de voir le lieu. De plus, le film étant appelé à avoir une belle résonance à l’échelle internationale, il est vraiment dommage de ne pas profiter pour un peu de nation branding.

Je déplore le fait que le personnage principal Adaeze n’ait pas de vie sociale. J’ai sensiblement le même âge que cette jeune femme, je ne suis pas mariée, je n’ai pas d’enfant et oui je vais au sport même si je n’ai pas sa discipline du jogging matinal quotidien. Cependant, lorsqu’il est question d’équilibre dans ma vie de femme, il est hors de question que je n’ai ni mes amis ni mes moments de dates. Cela manque cruellement dans le film, la preuve sa famille mise à part, cette jeune dame n’est même jamais sortie s’amuser… bref.

Une autre chose m’a quelque peu chagrinée même si ce n’est pas lié au film en lui même mais à la traduction Netflix. Lorsque vous regardez le film en VO sous titrée, le sous titrage dit “Hausa” lorsque la famille de Adaeze parle en langue, alors qu’il s’agit en réalité de la langue “Igbo” et seule la famille Maikano parle Hausa. Ce type de confusion venant de Netflix m’énerve passablement. J’espère qu’il s’agit simplement d’un oubli /d’une confusion et qui sera corrigé d’ici là.

L’avis de Lydvina sur le film:

Pas de suspens de folie mais un beau film à regarder en famille.

J’ai aimé:
– les tenues de Geny (il faudrait en chercher les designers)
– le placement de produit Nike emmené en douceur
– les jolis plans/ prises de vues
– l’accent mis sur les valeurs de travail, de famille, de transmission – notamment quand l’aînée est une femme sous nos latitudes.
– les discussions avec les parents sur “comment choisir son mari et les profils à fuir”
– mon personnage préféré: L’oncle et ses proverbes ainsi que sa bouche pimentée

@Afromangocie

Nous espérons qu’après cette mini revue sans spoil vous irez regarder LionHeart qui est disponible sur la plateforme Netflix parce que oui, nous devons faire exploser les chiffres de Netflix : on veut voir plus de contenu africain sur la plateforme au même titre que les contenus asiatiques.

Et pour ceux qui ne savaient pas que des films nigérians étaient disponibles sur Netflix, voici la sélection de notre curatrice en films préférée, j’ai nommé Chouchou Mpacko. A voir et revoir.

sélection de films nollywood nigérian sur netflix france
sélection de films nollywood nigérian sur netflix france

Je vous souhaite à tous une excellente séance de visionnage,

A plus,

Mymou

Mymou - Rédactrice Beauté

En amoureuse du cheveu crépu et naturel, je partage astuces, conseils et bons plans depuis 8 ans maintenant. Je suis une flemmarde confirmée qui raffole de coiffures ! D'ailleurs, mes tutoriels sur YouTube (Mymou: http://bit.ly/2fD1wcM ) rencontrent un franc succès car ils sont faciles à reproduire.

No Comments Yet

Comments are closed

Inscris-toi à la NewsletterNe loupe ni les nouveautés ni les bons plans !

Ecoutez Cocktails et Confidences, notre podcast: histoires de femmes et échanges entre amies.

CLIQUEZ ICI

Routine Capillaire, choisir ses soins mais surtout ne pas passer 3H dans la salle de bains à chaque session shampoing. Mymou nous livre tous ses conseils de flemmarde pour réussir à prendre soin de ses cheveux crépus  de manière rapide et efficace. 

CLIQUEZ ICI