Book Club des Cotonettes 3 – Qui a peur de la mort ? de Nnedi Okorafor

Hello par ici !! Nous en sommes déjà à 3 livres lus ensemble ( Book club des Cotonettes 1 et 2 respectivement ici et ici ) et nous prenons beaucoup de plaisir à chaque fois ! Non seulement nous avons l’occasion de découvrir des auteurs et/ou des œuvres que nous ne connaissions pas mais en plus nous pouvons partager nos impressions et échanger avec vous.

Le mois dernier, le livre qui a été choisi … Je m’arrête un tout petit peu ici, vous savez que c’est vous qui choisissez le livre n’est-ce pas ? Non ? Je vous explique. Tous les mois, L. nous propose des auteurs et des œuvres d’une catégorie littéraire et un sondage est fait pour savoir quel livre sera lu. Donc en décembre le choix s’est porté sur « Qui a peur de la mort ? » de Nnedi Okorafor. Une œuvre de science-fiction qui dès le titre fait se poser des questions et donne envie d’en savoir lire plus.

Book Club des Cotonettes 3 – Qui a peur de la mort ? de Nnedi Okorafor

Afrique, après l’apocalypse. 
Le monde a changé de bien des façons, mais la guerre continue d’ensanglanter la terre. Une femme survit à l’anéantissement de son village et au viol commis par un général ennemi avant de partir errer dans le désert dans l’espoir d’y mourir. Mais au lieu de cela, elle donne naissance à une petite fille dont la peau et les cheveux ont la couleur du sable.
Persuadée que son enfant est différente, elle la nomme Onyesonwu, ce qui signifie, dans une langue ancienne : « Qui a peur de la mort ? »
À mesure qu’elle grandit, Onyesonwu comprend qu’elle porte les stigmates de sa brutale conception. Elle est « ewu » : une enfant du viol que la société considère comme un être qui deviendra violent à son tour, une bâtarde rejetée par les deux peuples.
Mais sa destinée mystique et sa nature rebelle la poussent à se lancer dans un voyage qui la forcera à affronter sa nature, la tradition, les mystères spirituels de sa culture, et à apprendre enfin pourquoi elle a reçu le nom qu’elle porte

Book Club des Cotonettes 3 – Qui a peur de la mort ? de Nnedi Okorafor : la revue

Je vais être honnête et vous avouer que c’est le nom de l’auteur, Nnedi Okorafor, et le titre du livre qui ont orienté mon vote. J’aime beaucoup les auteurs nigérians ou d’origine nigériane, j’ai tendance à m’identifier plus facilement à leurs personnages et la pointe de mystère dans le titre a fini de me convaincre. En effet, si on se plonge dans le livre sans aller sur internet lire les revues on se demande ce qui se cache derrière ce titre « Qui a peur de la mort? ». Pour ne pas en dire trop au cas où vous n’auriez pas encore lu : c’est la traduction de Onyesonwu, le prénom du personnage principal.

Je sais de L. qu’elle a particulièrement apprécié ce livre, d’ailleurs elle vous en parlera sûrement dans un prochain article, ce que moi je peux en dire c’est que je n’ai pas été déçue ! Pas du tout ! Encore une fois je me suis retrouvée devant un personnage féminin qui m’a fait penser à beaucoup de femmes autour de moi. Son histoire est certes atypique et n’oublions pas que nous sommes dans de la science-fiction, mais la société a-t-elle vraiment changé avec le temps ? Dans quelques années ou siècles aura-t-elle vraiment changé ? Accepterons-nous enfin les personnes différentes de nous ? Ce sont des questions qui me sont venues à l’esprit en lisant les vicissitudes de Onyesonwu.

Dans ce roman qui a d’ailleurs gagné un World Fantasy Award, la fiction est presque réelle. Peut-être parce que tout se joue en Afrique ou alors parce que, comme je le disais plus haut, les gens ne changent pas vraiment et quelles que soient les époques, les femmes particulièrement devront faire face aux mêmes problèmes et surmonter les mêmes obstacles pour finalement prendre leur destin en mains.

J’ai été touchée par ce roman, pourtant je n’aime que très peu la science-fiction habituellement, mais maintenant s’il fallait recommander une œuvre de science-fiction, sans hésiter je vous recommanderai celle-là. D’ailleurs je ne serai pas contre une adaptation au cinéma, l’histoire de Onyesonwu s’inscrirait bien dans un Marvel.

Qui a peur de la mort de Nnedi Okorafor, disponible ici

Pour le prochain Book Club des Cotonettes , les votes ont choisi Tatou de Paola Anacao, disponible ici

PS : Pour celles et ceux qui pensent qu’il est difficile de participer au #bookclubdescotonettes parce que Amazon et cie ne livrent pas dans leur ville, tous les livres que nous avons proposés sont disponibles en format ebook/pdf sur le net 🙂

 PPS: Dans le coin shopping ci dessous retrouvez les deux suggestions de livres pour le Book Club du mois de Février.

S. - Rédactrice Lifestyle

Après avoir vadrouillé dans les rues parisiennes je suis de retour en Afrique. Ce qui fait de moi une "Repat" (personne ayant vécu à l'étranger et de retour dans son pays d'origine) ! C'est maintenant à Douala, Lagos et toutes les villes d'Afrique que je vous emmène en balade. Curieuse et un brin aventurière, la nailista que je suis partagera avec vous toutes ses découvertes : les gourmandes, les virtuelles et celles de la "vraie vie".

Pas encore de commentaires

Les commentaires ne sont pas autorisés