[Journée Internationale de la Femme] Elles font bouger les choses à Douala !

Hello les cotonettes, vous nous connaissez et vous savez que la Journée Internationale des droits de la Femme est pour nous l’occasion de nous célébrer, toutes, et parfois de faire un big shout out à des femmes qui nous ont particulièrement inspirées. Cette année, je voudrai applaudir 4 femmes qui vivent à Douala et qui se sont lancées récemment ou dont j’ai découvert le business il n’y a pas longtemps.

1. Manuela avec Kebe Home : la femme passionnée

Lorsque j’ai discuté pour la première fois avec Manuela, je crois que nous avons pensé toutes les deux la même chose l’une de l’autre : « celle -là si on ne l’arrête pas elle peut parler jusqu’à demain ». Quand nous nous sommes vues je pense que ça été pire, on a visité mon petit appartement deux fois chaque pièce a fait l’objet d’un looooooonnnng commentaire de ma part et de plein d’idées de la part de Manuela. Si ça ne dépendait que de nous on commençait à casser, peindre etc là là là* Manuela est passionnée, elle met du coeur dans chaque étape, de chaque projet dont elle se charge. Ce que j’aime chez elle : son goût du travail bien fait. C’est tellement rare à Douala (au Cameroun ?) de trouver quelqu’un qui s’investit autant pour que son client soit satisfait quelque soit le budget du projet.

Manuela architecte d’intérieur, KebeHome

2. Leila avec Her Beauty Magazine : la femme courageuse

Quand j’ai découvert le dernier projet de Leïla, je me suis exclamée de surprise. Le domaine dans lequel elle s’est lancée récemment est un domaine que certains ont abandonné. Le besoin est là, mais de ma petite fenêtre je vois tellement de contraintes, que je lui tire mon chapeau. Elle a réussit à proposer quelque chose de qualité, d’accessible à toutes et qui met en avant d’autres business essentiellement tenus par des femmes ! Je salue son courage et je lui souhaite beaucoup de succès dans cette nouvelle aventure surtout que c’est une nouvelle corde à son arc qui en a déjà pas mal.


Leila – Her Beauty Magazine

3. Vanessa avec Mmmh la crêperie : la femme généreuse

Chaque bouchée de chaque crêpe de cette crêperie est un véritable cadeau pour le palais. J’ai cherché quel adjectif qualifierait le mieux Vanessa, d’autant plus que je ne la connais pas personnellement. Nous avons des amis en commun, je suis une cliente gourmande de la crêperie et du coup le meilleur mot pour la qualifier selon moi c’est générosité. Mmmh est arrivé à Douala pour faire la joie des gourmands, et surtout de personnes (comme moi) qui se sentent un peu bretonnes 🙂 Entre le mardi gourmand et les autres surprises à travers l’année, les amateurs de crêpes sont gâtés avec Vanessa. C’est ce qui me fait penser à femme généreuse pour la décrire, car c’est ce qui transparaît de sa crêperie, de l’investissement qu’elle met dans son business, de sa volonté à répondre aux attentes de ses clients et à tout le temps leur proposer quelque chose de particulier.


Vanessa – Mmmh la crêperie

4. Marlène avec Be Found : la femme originale

Je ne vais pas vous mentir, je connais la femme derrière Be Found. Elle est (comme) une grande soeur pour moi et Be Found est une initiative que je vois bien grandir et devenir une application. ça nous serait bien utile à Douala notamment, déjà parce que tous les lieux sympas n’ont pas tous un compte Instagram ou alors les proprio se limitent au bouche à oreille comme forme de communication. Pouvoir découvrir en un coup d’oeil différents endroits de la ville c’est assez plaisant. Même si je ne la connaissais pas j’aurai dit de Marlène qu’elle est originale, où qu’elle soit elle sort du lot d’une façon ou d’une autre et Be Found qui est une sorte de My little Douala, est juste la matérialisation du constat d’un manque (de plusieurs manques en fait : c’est une page pour aider ceux qui cherchent des endroits ou des produits bien précis). J’ai hâte de voir comment l’initiative va évoluer.

J’aurai aimé pouvoir faire un petit paragraphe sur toutes les femmes entrepreneures que je connais et encourager toutes les plateformes, boutiques, initiatives et autres derrière lesquelles une femme est à la baguette. Je trouverai un moyen de vous faire découvrir d’autres femmes formidables tout au long de l’année.

*tout de suite

S. - Rédactrice Lifestyle

Après avoir vadrouillé dans les rues parisiennes je suis de retour en Afrique. Ce qui fait de moi une "Repat" (personne ayant vécu à l'étranger et de retour dans son pays d'origine) ! C'est maintenant à Douala, Lagos et toutes les villes d'Afrique que je vous emmène en balade. Curieuse et un brin aventurière, la nailista que je suis partagera avec vous toutes ses découvertes : les gourmandes, les virtuelles et celles de la "vraie vie".

No Comments Yet

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscris-toi à la NewsletterNe loupe ni les nouveautés ni les bons plans !