C aux manettes X Jeannie

Il est des personnes que vous rencontrez et qui vous marquent sans que vous ne sachiez réellement pourquoi.

C’est exactement le cas avec Jeannie. Il y a deux semaines elle était d’ailleurs morte de rire quand je lui rappelais les circonstances de notre rencontre ; il était question de Beyoncé, de danse et de fête! Je ne vous raconterai pas, mais c’est tellement… elle;  so accurate comme dirait l’autre, pour qui la connait un tant soit peu.

Les années ont passé et bien qu’ayant des amis en commun, nous ne faisions que nous croiser, entre deux portes, entre deux verres… n’échangeant pas plus que quelques banalités, quelques sourires complices alors même que nous ne connaissions pas vraiment. A travers son blog, que je suis de manière assidue je l’ai vue « grandir », évoluer, devenir une femme qui exsude la confiance en soi .

Je vous parlais ici de la confiance, de l’importance de se connaitre et des moyens par lesquels j’y suis arrivée. Qui de mieux que cette jeune femme pour illustrer mon propos? un alliage entre entre beauté et intelligence avec ce je ne sais quoi… Ce truc qui ne vous laisse pas indifférent et qui vous attire.

Pour ce shooting, je me suis inspirée du « porno chic », rendu célèbre par le tandem Roitfeld/Ford. Au delà du côté très osé, j’y ai toujours vu une ode à la femme qui assume sa féminité sa sexualité et n’a donc pas peur de la montrer. Osé? oui assurémént! Vulgaire? jamais!

Pour le premier look, j’ai choisi une jupe crayon en simili cuir (Zara) pour la touche sexy, associée à une chemise classique (Bcbgmaxazria) et des sandales classiques (Zara) pour un look faussement sage.

 

 

 

 

Pour le deuxième look transparence et court furent les maître mots. Body (vintage) jupe (Bershka) et short (Zara).

 

 

 

 

 

Un grand merci à Jeannie qui m’a suivie dans mon délire sans jamais me poser de question et à Afromango pour ces magnifiques prises de vue.

A votre tour n’oubliez pas, pensez, appliquez, modez!

 

 

 

C.

Au delà des looks et des photos, C. vous invite à partager ses inspirations, ses influences... Sa vision décalée d'un chaos organisé.

3 Comments
  1. Ooh que OUI, ces looks ( avec une mention spéciale au premier )  » claquent  » comme une Ode à la  » Corporate Mistress « , celle qui sait sublimer ( & électriser ) les codes stylistiques de la domination en territoire corporate 🙂
    a presto

  2. Ooh que OUI, ces looks ( avec une mention spéciale au premier )  » claquent  » comme une Ode à la  » Corporate Mistress « , celle qui sait sublimer ( & électriser ) les codes stylistiques de la domination en territoire corporate 🙂
    a presto

Laisser un commentaire