C aux manettes: Printemps/été 2015: inspirations et tendance.

Je vis pour le moment où mes boutiques préférées se transforment, les matières fluides et les couleurs chatoyantes font leur apparition. Comme si le soleil s’invitait un peu dans chacune des vitrines: l’installation des collections printemps/été. Alors oui, je sais, il fait froid, je vous écris d’ailleurs de mon canapé sous mon plaid, mon chocolat à portée de main mais eh à force d’en parler peut être que je me réveillerai en plein été, 24 degrés de moyenne,  déjeuners et les verres en terrasse, promenades ponctuées d’arrêts pour un yaourt glacé, une glace ou que sais-je encore?? vêtue de ma… non mais attendez vêtue de quoi?? Je n’ai encore rien!!!!! RIEN DU TOUT!!!!!

Enfant du soleil, originaire du Cameroun où, à Yaoundé « l’hiver » on se plaignait du « froid » quand il faisait 17 degrés tôt le matin ou le soir. Imaginez donc mon état quelques années plus tard quand arrivée en France et obligée de subir les « vrais » hivers. J’ai donc décidé de profiter de chaque seconde de l’été. J’ai ainsi développé un intérêt particulier et prononcé pour les collections de cette saison, des inspirations, aux podiums des couturiers, jusqu’à l’interprétation qu’en font nos marques préférées et que nous retrouvons en boutique. Cette année encore les collections regorgent de petits trésors.

Il y a quelques mois, à la vue de plusieurs défilés et après lecture des diverses revues spécialisées, l’influence de la mode des années 70 était flagrante. En effet, la majeure partie des maisons (luxe ou haut de gamme) ont présenté des collections largement inspirées des seventies. Personnellement, j’ai aimé voir la réinterprétation  des codes, les matières brillantes, le denim, les couleurs ;-))) avec pour but, la recherche de la singularité, à travers les emprunts dans divers univers. Je vais partager avec vous les looks qui m’ont le plus marqués.

Commençons par mon chouchou dont je vous ai souvent parlé et auquel j’ai consacré un billet, j’ai nommé le denim. Cette saison, il est complètement réinventé: en patchwork chez Tommy Hilfiger ou avec des empiècements de velours chez Burberry qui revisite son trench. Plutôt large comme vu chez Kenzo et Stella Mc Cartney notamment. En ce qui concerne le pantalon jean, il est taille haute et but de préférence, pattes d’éléphants slim ou bootcut, privilégiez le taille haute, pour garder l’esprit 70’s.

patchwork-denim                                                               source: journal des femmes

Qui dit années 70 dit esprit bohème… quoi de mieux que les robes longues aux matières légères qui volent au moindre souffle de vent. Le choix de la matière est ici primordial, plus que la coupe c’est elle qui apportera l’effet voulu. Je ne me suis toujours pas remise des modèles de Chloé et Pucci.  Je suis d’ailleurs depuis à la recherche de modèles aussi beaux (oui je suis optimiste) à des prix plus abordables. N’hésitez d’ailleurs pas à me demander où trouver les équivalents et alternatives. 😉

robe foulard emilio pucci                                          source: emiliopucci.com

Le blanc incontournable en été est lui décliné dans des matières transparentes et nobles comme vu aux défilés Versace et Monique Lhuillier,  pour un effet romantique et sensuel mais tout en subtilité. La soie a par exemple été mise en valeur chez Honor. L’esprit ballerine avec les robes et jupe tutu en blanc ou dans des tons neutres a lui aussi été largement repris.

Les 70’s n’auraient pas la même résonance sans l’esprit « saturday night fever »: les paillettes les matières brillantes sont donc à l’honneur. Les créateurs ont rivalisé de créativité, le léopard se pare de paillettes chez Saint Laurent par exemple. Mon coup de coeur est pour la mini robe façon lurex Isabel Marant .

micro robe lurex isabel marant                                          source: aufeminin.com

Les couleurs. Comment vous dire?  on use et on en abuse. Du rouge, de l’orange, du bleu… il n’y a vraiment pas de règles si ce n’est la cohérence. Le rouge est d’ailleurs omniprésent dans les collections. Maison Martin Margiela a proposé des looks assez conceptuels et modernes en terme d’association de matières, de couleurs et de coupes qui ont retenu mon attention. Vous le savez maintenant je suis friande du désordre organisé: mon premier billet ne s’intitulait t-il pas fashion chaos?

look patchwork maison martin margiela                                           source: aufeminin.com

L’indispensable noir a lui aussi été de tous les défilés. Aussi bien dans des coupes classiques que dans des déclinaisons plus originales. j’aime particulièrement la fashion week de New York je suis toujours sûre d’aimer ce que j’y vois. Pour ce cru, la collection de Tadashi Shoji m’a énormément plu.

tadashi shoji                                              source: gofugyourself.com

Je vous parlais plus haut d’emprunts dans divers univers. Le costume est détourné et rendu féminin et sexy à souhait. Le costume Sonia Rykiel comment vous dire?? Je vous laisse seul juge.

sonia rykiel printemps été 2015                                                source: lexpress.fr

Je ne peux vous quitter sans vous parler des imprimés. La mode est à la superposition  des rayures, des cercles qui peuvent parfois faire mal aux yeux.

Pour les accessoires l’accumulation et le clinquant est de mise pour les bijoux. En ce qui concerne les chaussures, les baskets immaculées sont un must, surtout pour détourner les tenues classiques. Les sandales sont compensées ou lacées. Des nœuds vertigineux habillent les chaussures comme vu chez Miu Miu notamment. Pour ma part, j’ai un développé un amour inconditionnel pour cette paire de sandales signées No.21, inutile de vous dire qu’elles sont dans ma wishlist à la section priorité absolue.

Sandales No.21                                              source:verycool.it

A votre tour pensez, appliquez, modez!!!

C. - Rédactrice Mode

Je suis pétrie d'art et de mode depuis plus de 10 ans maintenant ! J'estime que la mode est bien plus que ce qu'elle peut paraître. J'en fais un outil d'acceptation de soi au travers des looks et relookings que je propose sur Le Club des Cotonettes ! Aider les autres à se révéler à travers leur style ? Mon but ultime.

4 Comments

Laisser un commentaire