C aux manettes: Du bleu de travail au panthéon de la mode

Si je vous dis Jean vous me répondez indispensable? incontournable? symbole? Eh bien simple, il représente tout ça à la fois et bien plus encore en ce qui me concerne. C’est vrai, vous avez déjà dû vous en rendre compte, en matière de mode  j’aime tout et je collectionne beaucoup mais le jean!!! Le jean… je ne saurai vous expliquez. Si je vous disais que pendant des années j’ai acheté un jean minimum par mois et aujourd’hui encore je pense en posséder une bonne vingtaine (trentaine oui!! me crie le mr). Autant le reconnaître je suis une « jean’s junkie ». Il faut dire qu’entre les coupes et les couleurs le choix est infini. Je pense ne pas être la seule à vouer un véritable culte au jean: vous pouvez l’admettre promis ça restera entre nous!! ;-). S’il suffit de regarder dans la rue pour en jauger la popularité. Qui aurait pu imaginer un tel succès pour ce vêtement à l’origine destiné au travail?

Le jean est fait dans une toile de coton appelé denim. Au commencement (oui je m’y crois!! désolée voilà que je m’emballe) il y avait une toile originaire de Gênes à l’aspect du velours côtelé.  En France, la famille André, après de nombreux échecs dans la tentative de reproduction de cette toile , obtient une toile à armure de serge au 17ème siècle. C’est la naissance du denim. Résistante et de couleur écrue, elle est utilisée pour les mineurs et les ouvriers, elle sera teintée plus tard en indigo à Gênes, d’où l’appellation  jean. Le pantalon tel que nous le connaissons aujourd’hui est quant à lui né d’une collaboration entre Levi Strauss (vendeur de tissus et de vêtements à l’ouest pendant la ruée vers l’or) et Jacob Davis , client qui crée des pantalons de travail. Le renforcement à l’aide des rivets et le choix du pantalon en lieu et place de la salopette provoquent un succès immédiat auprès des bûcherons. En 1973 un brevet est déposé afin d’éviter les contrefaçons entre autre. La forme considérée comme classique est le 501 de Levi Strauss & co de 1947.

Levi's 501 1947 source: levisvintageclothing.com

Si les modèles ont évolué, le poids du dénim aussi: le denim utilisé au départ pesait en moyenne 11.05 oz. Aujourd’hui cette moyenne est autour de 13.05 oz. de plus en plus de marques proposent des modèles issus de denims encore plus lourds entre 16 et 22oz; ces derniers portent l’appellation « raw » ou « brut ». Le plus grand changement réside cependant dans sa perception . En effet, de bleu de travail, le jean devient symbole de marginalité et de délinquance. En Europe son port est même prohibé dans de nombreux établissements scolaires dans les années 60’s. Il s’imposera progressivement. Les attributs initiaux du jean (résistance et confort) et la possibilité de le transformer à l’infini lui ont permis de traverser les âges et de s’imposer comme le vêtement le plus populaire au monde.

De vêtement utilitaire, le jean est devenu un incontournable aux déclinaisons de plus en plus nombreuses aussi bien en matière de tons (stone washed, brut, black…) de coupes (droit, slim, bootcut, boyfriend…)  que de tailles. J’aime souvent dire que le denim est le cœur de l’industrie de la mode, en ce qu’il est de toutes les collections aussi bien celles de luxe que les plus populaires. Des marques lui sont d’ailleurs, encore aujourd’hui ,entièrement dédiées; elles sont en constantes recherches d’innovations.

Je vous laisse avec S. et E. en total look jean.

A votre tour n’oubliez pas. pensez, appliquez, modez!

IMG_0479-w800

IMG_0455-w800

total look jeans

 

chemise jean

 

IMG_0450-w800

 

total look jeans

 

Lui: Chemise Bershka, pantalon: Zara, Ceinture: Prada Chaussures: Christian Louboutin                                         Elle: Chemise H&M , Pantalon: Zara, Chaussures: Minelli

 

 

 

C. - Rédactrice Mode

Je suis pétrie d'art et de mode depuis plus de 10 ans maintenant ! J'estime que la mode est bien plus que ce qu'elle peut paraître. J'en fais un outil d'acceptation de soi au travers des looks et relookings que je propose sur Le Club des Cotonettes ! Aider les autres à se révéler à travers leur style ? Mon but ultime.

1 Comment

Laisser un commentaire