Mode femme: A la découverte de La marque Monse avec un look de la collection printemps/été 2018

« Créer le début d’une nouvelle féminité.

Un prêt à porter moderne inspiré par des femmes fortes qui osent s’exprimer et apprécient l’inattendu .»

Voilà comment Fernando Garcia et Laura Kim, les fondateurs de la marque créée en 2015 à New York définissent Monse. 

La marque Monse

Ce duo, aujourd’hui à la direction artistique de la maison Oscar de la Renta où ils s’étaient rencontrés des années auparavant alors qu’ils y étaient stagiaires, a su créer une marque qui je suis sûre, a de belles années devant elle. Avant même leur premier défilé pour la saison automne hiver 2015  lors de la fashion week de New York, l’attente était déjà grande. Il faut dire que de nombreuses célébrités avaient déjà porté leurs créations. Leurs lignes originales architecturales et mode à souhait avaient fait succomber plus d’une.

Comme beaucoup je pense, j’ai découvert Monse il ya un peu plus d’un an et demi, lorsque Rihanna a porté une de leur robe à l’occasion de la remise d’un prix au sein de  la prestigieuse université d’Harvard. Je m’étais alors mis en tête d’acquérir des pièces. Cependant, distribuée uniquement chez les revendeurs en ligne en France, j’ai pris mon mal en patience. Je tenais à voir, à toucher les matières. 

@Monse, Harvard février 2017

Je vous passe mon état lorsque Maria Luis a reçu sa sélection de la collection Printemps/été 2018. J’ai jeté mon dévolu sur trois pièces. Les deux premières font l’objet du look d’aujourd’hui. Un pantalon sportswear issu de la garde robe masculine et une chemise blanche. Rien de folichon me direz-vous, et pourtant…

Le look

S’il y a bien une chose qui m’a séduite chez Monse c’est la facilité avec laquelle on se projette dans les vêtements. Ce n’est plus un secret pour personne j’affectionne les silhouettes androgynes aux proportions parfaites. Autant vous le dire, si vous êtes comme moi, Monse c’est Disneyland pour un enfant. 

Le pantalon inspiré des pantalons de sport des années 90, revisité dans une matière noble et dans une couleur flamboyante.

La chemise blanche classique qui se pare de boutons à pressions sur les épaules, d’un lisseré rouge, le tout dans une coupe maxi? Difficile de résister.

Un look mode, tout en volume et en simplicité. Facile à porter pour ne rien gâcher. Je suis conquise.

N’oubliez pas: pensez, appliquez, modez!!!

 

 

C. - Rédactrice Mode

Je suis pétrie d'art et de mode depuis plus de 10 ans maintenant ! J'estime que la mode est bien plus que ce qu'elle peut paraître. J'en fais un outil d'acceptation de soi au travers des looks et relookings que je propose sur Le Club des Cotonettes ! Aider les autres à se révéler à travers leur style ? Mon but ultime.

Pas encore de commentaires

Les commentaires ne sont pas autorisés