Le point créativité: Le jeune artiste plasticien Josué Comoe

club-des-cotonettes_talent-creatif-artiste-noir-josue-comoe

Au collège, c’est mon prof de dessin de la classe de 3e qui m’a donnée le goût de la peinture en nous apprenant la technique de la mosaïque sur papier mouillé. Je regrette un peu de ne pas avoir poursuivi mon apprentissage à titre personnel. A l’époque j’étais trop concentrée à travailler sur les « vraies matières » (comme disait mon père) à gros coefficients. Il y a 1 an je me suis achetée de la peinture et du papier Canson sans jamais trouver la motivation de m’y remettre. Peut-être qu’un jour…

Vous l’aurez donc compris, j’ai une affinité pour la peinture (et tous ses dérivés) et je passe des heures à scroller sur Tumblr à la découverte d’artistes. Alors aujourd’hui, dans le point créativité, je vous parle de l’artiste Josué Comoe.

 

La représentation des Afro-descendants en France

 

Il y a quelques mois, dans mes errances digitales, je suis tombée sur un tweet-promo de Josué Comoe, un jeune artiste plasticien originaire de la Côte d’Ivoire, qui exposait ses oeuvres « La lutte » le week-end même à Paris. J’ai donc embarqué K. pour une petite virée dominicale Brunch/Exposition et nous sommes allées découvrir le travail de ce jeune talent promis à un bel avenir.

club-des-cotonettes_talent-creatif-artiste-noir-josue-comoe

Josué Comoe est diplômé de l’Ecole d’Arts décoratifs de Paris et mannequin. C’est le milieu de la mode qui lui a permis de s’interroger sur la représentation problématique des Afro-descendants, et plus largement des Non-Blancs, en France: hyper-sexualisation et clichés issus d’un imaginaire raciste. Il fait le constat qu’ayant la peau noire foncée, il lui est systématiquement demandé de se raser les cheveux par exemple.

club-des-cotonettes_talent-creatif-artiste-noir-josue-comoe

La prise de conscience est lente mais crue et il finit par faire le choix de se réapproprier son corps: il porte ses cheveux crépus en afro, refuse de se faire éclaircir la peau lors des retouches photos. Par conséquent, il a moins de castings et de contrats mais il l’accepte. Il s’agit d’être intègre vis-à-vis de lui-même et de son image.

 

La profondeur et la sensibilité des toiles de Josué Comoe

 

club-des-cotonettes_talent-creatif-artiste-noir-josue-comoe

J’ai trouvé les œuvres de Josué Comoe à la fois très subtiles et très fortes. De celles que l’on ne peut contempler sans revenir à des questions fondamentales de « qui suis-je? » « où vais-je? » « avec qui? ».

J’ai eu plusieurs coups de coeur :

L’enfant albinos : C’est la première fois que je vois une peinture représentant une personne albinos de manière si réaliste avec le souci du détail. Pourquoi est-il en souffrance ? Quel est notre regard sur les personnes albinos?

La séance de coiffure: Souvenirs d’enfance puis de jeune femme, la séance de coiffure est un moment d’intimité qui a tout de suite fait écho en moi.

club-des-cotonettes_talent-creatif-artiste-noir-josue-comoe

club-des-cotonettes_talent-creatif-artiste-noir-josue-comoe

Vous l’aurez compris, j’ai beaucoup aimé cette exposition de Josué Comoe et je vous invite chaleureusement à suivre son travail josuecomoe.tumblr.com.

Il est actuellement en train de travailler sur une nouvelle série donc Stay Tuned !

Besos!

L.

Lydvina - Rédactrice Lifestyle

Avec plus de 8 ans de blogging dans le compteur, je constate que la petite bourse n'empêche pas le bel art de vivre à la française ! C'est ce que je vous démontre en partageant mon carnet de sorties culturelles, les bonnes adresses restaurants, les expositions à voir ou les livres à dévorer sur les terrasses de café.

Pas encore de commentaires

Les commentaires ne sont pas autorisés