Quel genre de déconnectée êtes-vous ?

J’ai passé le weekend dernier à ne communiquer qu’avec les cotonettes sur whatsapp. J’ai à peine regarder mon téléphone le dimanche et je me suis rendue compte lundi matin que le monde n’avait pas spécialement changé. Qu’au contraire, cette déconnexion m’avait permis de me préserver un moment de la pollution visuelle que peuvent être les réseaux sociaux. Et vous quel genre de déconnecté(e) êtes-vous ?

La déconnectée contrainte

Comme moi, vous ne prévoyez pas forcément de faire une cure même si vos proches voudraient bien 😉Vous êtes une accro de votre téléphone mais parfois pour une raison ou une autre vous supportez la déconnexion. Ça n’arrive pas souvent, et lorsque vous vous déconnectez, peu importe la raison, votre entourage est très surpris.
En général vous avez vos petites manies, vos contacts préférés, vos applications favorites. Votre vie en ligne est très organisée et votre déconnexion ne dure jamais plus de 48h. Le temps de recharger les batteries.

La déconnectée périodique

C’est celle qui ne sera plus disponible à une certaine heure ou que vous pourrez difficilement joindre le weekend sur Messenger. Elle n’est pas sur Snapchat ou très peu active. C’est celle qui est en ligne surtout par contrainte et dont la ligne pro sonne beaucoup. Elle saute sur toutes les occasions de se couper un peu du monde virtuel, elle planifie même ces moments. Elle s’offrira des moments de détente en solo, des weekends dans des régions sans internet et se plongera dans un livre dès qu’elle pourra. Que son téléphone soit éteint n’est pas vraiment un problème pour elle, au contraire même. Chaque pause est la bienvenue.

La déconnectée chronique

Vous voyez cette amie à qui vous rappelez tout le temps qu’un téléphone portable sert à être joignable ? C’est elle ! Les réseaux sociaux ce n’est pas son truc. Elle n’y recherche que le côté pratique, d’ailleurs elle préfère consulter les sites en ligne notamment le Club des Cotonettes 😉 parce qu’elle y déniche tout ce dont elle a besoin. Elle apprécie moyennement les interactions virtuelles et favorise les rencontres IRL*. À un débat sur Twitter elle préférera toujours un bon moment télé : plateau repas, série et couette ou éventail (selon l’endroit du globe où elle est). La déconnectée chronique n’est déjà pas très téléphone, alors réseaux sociaux ? Même si elle en connaît l’intérêt, ce n’est pas du tout une priorité pour elle. D’ailleurs ses comptes seront privés pour éviter qu’on ne l’importune.

club-des-cotonettes-series-gidi-up

Que faire loin de son téléphone à Douala ?

Vous avez l’intention de vous déconnecter un moment mais vous ne savez pas quoi faire ?
• Une séance de yoga avec Marcelline Moukoko : je vous ai parlé d’elle ici et elle était aussi présente au Brunch de Eden Nutrition.
Cinéma : à Canal Olympia vous pourrez regarder des films actuels en picorant votre pop corn. En ce moment Black Panther est à l’affiche.
• Me Time : à la maison, organisez vous un instant cocooning avec un plateau de gourmandises (Maison H livre à Bonapriso et Bonanjo) et une série. Envie de sortir ? Rendez-vous dans les instituts de beauté pour une journée de soins. Gladstone, le Beauty Bar et Spectra vous accompagneront.

pourquoi vous devez aller voir le film black panther
Maintenant que vous avez lu cet article, vous pouvez vous déconnecter mais revenez après votre pause, nous aurons des choses intéressantes pour vous !

*IRL: In Real Life en français dans la vie réelle

S. - Rédactrice Lifestyle

Après avoir vadrouillé dans les rues parisiennes je suis de retour en Afrique. Ce qui fait de moi une "Repat" (personne ayant vécu à l'étranger et de retour dans son pays d'origine) ! C'est maintenant à Douala, Lagos et toutes les villes d'Afrique que je vous emmène en balade. Curieuse et un brin aventurière, la nailista que je suis partagera avec vous toutes ses découvertes : les gourmandes, les virtuelles et celles de la "vraie vie".

Pas encore de commentaires

Les commentaires ne sont pas autorisés