Obili2K16 Edition 2

Hello les cotonnettes, comment allez-vous, votre été se déroule t-il bien j’espère que vous êtes une peu parti vous reposer ailleurs que chez vous. Bah Nuby tu étais au Cameroun il  n’y a pas longtemps, oui mais pas pour les même raisons.

En avril dernier j’étais en effet au Cameroun pour la #Nubytour ce n’était pas vraiment des vacances, à mon retour j’ai repris le boulot et mes autres activités et j’ai saturé. J’avais besoin d’air, de vacances, de ma famille, de soleil et de calme.

La raison principale de mon voyage au Cameroun est le mariage de ma cousine. Je lui ai promis il y’a longtemps de faire d’elle la mariée la plus jolie, c’était son cadeau de mariage. une chose en appelant une autre, j’ai booké mon billet pour Yaoundé sans réfléchir.

Vous allez me dire « pourquoi tu ne nous fait pas un vlog comme la dernière fois ? » parce que je voulais écrire, écrire me fait du bien en ce moment. J’ai essayé de vous raconter mes vacances en vidéo mais alors entre la tristesse, la joie, les larmes cette vidéo est totalement incompréhensible mais au final est  tellement vraie, peut être je vous la posterais un de ces quatres, mais j’ai vlogé rassurez-vous.

My comdo in Obili

Cette fois ci j’ai opté pour un appartement en location, j’en ai trouvé un très beau et j’en suis toujours surprise à Obili, beau studio (l’équivalent en France d’un F2 en France car chambre salon cuisine …) assez grand bien agencé en arrivant vers le carrefour Skalom c’est un immeuble tout habillé de couleurs pastel pour celles qui sont intéressées vous ne pourrez pas le louper. Le prix est plus qu’abordable 30 Kolos la nuitée.

Je m’y suis installée après la fameuse nuit dans le lit de ma mère (car elle y était aussi ainsi que ma petite sœur, nous avons fait le voyage entre femmes). Je vais partager avec vous mes meilleurs moments.

Le mariage de ma cousine

J’étais au four et au moulin pour ma sœur ( enfin ma cousine, mais chez nous sœur et cousine c’est la même chose). Les rôles avaient pourtant été bien distribués pour son jour J afin que je puisse avoir quelques instants pour filmer mon œuvre mais hélas ! Les aléas du direct comme a dit ma tante, je me suis retrouvée à tout faire seule comme une grande : coiffure, maquillage, habillage et accompagnement dans la voiture. C’était un moment unique dans ma vie, j’ai déjà accompagné plusieurs mariées mais celle-ci c’était mon sang. J’ai lacé sa robe en larmes car pour moi ce moment est le plus beau dans la préparation d’une mariée. Sa mère m’a laissé le faire et je me suis sentie très honorée, un véritable cadeau.

14022146_160230194409732_5995221825182382839_n

Ce weekend a aussi été l’occasion de découvrir les traditions nuptiales de ma tribu, l’avion, le mariage catholique, le rite du mets de pistache, je vais un peu vous en parler tiens ! .

Le mets de pistache est fait par les mamans et tantes de la mariée la veille de son passage devant l’église, il est énorme, l’équivalent de 20 à 30 kilos  si ce n’est plus. Après avoir épicé le mets vient le moment de positionner la mixture dans les feuilles de bananier, les mamans appellent à l’aide tooooooooooutes les femmes de la famille qui ont quitté notre monde car elles doivent aussi accompagner leur fille dans son foyer. Tour à tour chacune donne sa bénédiction à la future mariée (qui n’est pas présente durant ce « rite ). Ce mets est offert à la famille de l’époux lorsqu’on accompagne la femme dans sa belle-famille.

Attention ce mets détermine l’avenir du mariage, au moment de le déguster s’il n’est pas bien cuit ça veut dire qu’une des mamans s’est opposée au mariage; il faut un peu paniquer car cela présage de très grosses turbulences dans le foyer. Celui de ma sœur était cuit à point ! Vous ne pouvez pas imaginer son soulagement. le gout de ce « Nnâam Ngouan » était exquis ! ashhhhh

Il y’a plein de petits moments comme celui-ci qui m’ont totalement capturée car les occasions de se retrouver sont rares, j’ai beaucoup discuté avec mes mamans et j’en ai appris des tonnes et des tonnes en un seul weekend. Moi qui, tristement pensais que le peuple Beti dont je suis originaire avait perdu ses traditions.

Ce weekend a été merveilleux, malgré un petit incident maîtrisé j’ai observé le bonheur des miens et je m’en suis nourrie.

MES SORTIES

On m’appelle « celle qui a mangé les pattes du chien » celle qui ne reste jamais sur place, celle qui est toujours de sortie, étrangement cette fois ci ça n’a pas tellement été le cas. Je me suis nourrie de mes neveux, on se racontait nos souvenirs, ils me racontaient leurs vies, leurs histoires, leurs embrouilles. Je dis que je me suis nourrie d’eux parce que je les vois grandir, s’affirmer, ils changent et leurs centres d’intérêts évoluent. Je commence à me sentir « tata » pour ne pas dire vieille et réalise que j’ai des responsabilités qui m’attendent. Mais c’est un bonheur de les avoir ils sont devenus le moteur de ma vie.

En dehors de ces moments je suis quand même sortie, enfin sortie de l’appartement quand même !  Comment je peux être à Yaoundé sans écumer la ville? Moins qu’en avril mais j’ai passé de bons moments avec mes amis.

LE MASK

img_8783-w800
Photo prise sur le compte instagram de @Chouchoumpacko

Situé au quartier Bastos c’est un des coins les plus bizarre que je connaisse dans la ville, décoration atypique (style bar irlandais, un très beau tag sur un des murs porteur, sur le plafond certains habitués ont laissé des choses coquines (soutiens gorge, petites culottes …) qui sont donc exposées tel une œuvre d’art. J’ai ouvert tous mes chakras mais je ne m’y habituerais jamais. Le personnel est tout aussi atypique que le lieu en lui-même ; Le mot d’ordre au Mask c’est pas de prise de  tête ils sont très simples. Au Mask c’est comme à la maison. Les cocktails aussi sont atypiques et c’est certainement ce qui fait le charme de cet endroit. Vous pouvez passez un moment très sympathique avec des amis et vous prendre une lignée de shoots en vous racontant des blagues sans être dérangé. L’abus d’alcool est dangereux pour la santé et l’alcool n’est pas de l’eau.

Espresso House

espresso_house_bastos-w800

Toujours à Bastos, un très joli coin (mais rien de transcendant)  pour boire un thé en lisant son bouquin préféré au fond d’un sofa rouge. La musique y est un peu trop forte et la qualité du service est vraiment à revoir (cette remarque est à globaliser à l’ensemble des établissements locaux). Ils proposent une carte variée à des tarifs élevés pour le camerounais moyen mais on y mange vraiment bien … je garde un très bon souvenir de cette cote de bœuf parfaitement assaisonnées et cuite à point.

Douala, je t’aime … moi non plus

akwa_palace_douala_nubybeauty-w800

J’ai fait un tour furtif à Douala je n’ai pas beaucoup visité car il a beaucoup plu, on parle ici de pluie tropicale, celle qui dure 2 jours sans répit, la pluie des jumeaux comme ils disent. J’ai quand même pu aller dîner et prendre un verre à l’Akwa Palace. Le coin chill autour de la piscine est vraiment très beau, mobilier en bois , bar design et une belle carte de vins. Un verre de chardonnay d’une belle année en main, on se surprend à réaliser à quel point il fait bon vivre d’être chez soi et à s’y projeter sur le long terme.

Une très belle découverte et « A.P » comme ils disent communément devient une de mes meilleures adresses de la ville pour se poser, attendre le coucher du soleil et profiter du magnifique jeu de lumière autour de la piscine.

Le meilleur pour la fin …

pulmann_douala_chambre_temoins-w800

Durant ce micro-week-end dans littoral, j’en ai profité pour aller rendre visite à un ami. ça commence à faire de belles années qu’on discute sur Twitter (encore Twitter ! oui twitter c’est trop ma vie et ça me permet tous les jours de découvrir des personnes très intéressantes). Il s’agit de « mamess » c’est une bibliothèque, une école de sagesse et surtout un « Youth motivator ». A tout ceci rajoutez que c’est le propriétaire de l’Hôtel Pullman Rabingha ( Rabingha : Nom de son village situé à 45 Km au sud Est de Garoua  dans la région Nord du Cameroun, et c’est en hommage à son père originaire de ce village que cet hôtel porte ce nom).

… Dans les prochains mois le Pullman Douala va subir des travaux de réhabilitation, TOUT va changer des chambres aux services proposés sur les lieux car cet établissement 4 étoiles commence à se rider.

Apparence globale : L’établissement sera plus lumineux, plus spacieux, plus luxueux. De l’accueil aux chambres vous serez surpris. Ne le dite pas fort mais le projet m’a été présenté en exclusivité et je ne peux pas me retenir de partager ça avec nos lecteurs du Cameroun et ceux qui souhaitent y aller pour un séjour.

Un rooftop avec vue sur les hauteurs de la ville : Piscine, bar et transats pour vous accueillir dans un décor vitrifié tout en verdure. Idéal pour des événements ou simplement pour chiller entre potes. Sofas, piano pour profiter du soleil de Douala sous une verrière et profiter de la vue panoramique sur le Wouri.

rooftop-pullman_douala-w800

Un spa – Hammam : C’est bien le service qu’il manquait à cet établissement. Il sera installé au dessus des salles de réunions (celle ou nous avons fait le #nubytour de Douala). Vous allez pouvoir faire du bien à votre corps! Un bain de vapeur, un gommage intégral au savon noir ou un massage aux huiles dans un cadre feng shui, je m’y vois déjà !

Les chambres aussi vont se refaire une beauté. J’ai visité la chambre témoin et je n’en attendais pas moins d’un établissement 4 étoiles qui plus est du groupe Pullman. Mes expériences avec les hôtels au Cameroun je ne préfère même pas en parler. J’ai noté des petites choses qui font plaisir à avoir lors d’un séjour dans un hôtel :

  • Des prises USB à chaque chevet de lit pour les plus connectés comme moi.
  • Un fer à repasser : C’est ridicule mais ce n’est pas monnaie courante trust me.
  • Un détecteur de mouvements qui active un fil de lumière dans la nuit pou éclairer vos pas.
  • Un coffre fort,
  • Un mini bar
  • La décoration en bois signée par un designer africain.
  • Une salle de bain à l’italienne et modern : Sèche cheveux, miroir grossissant pour vous mes dames, lumière parfaite pour se maquiller définitivement mon coup de cœur.

Avec tous ces changements l’établissement se lance à la poursuite de sa 5 éme étoile et je leur souhaite d’y parvenir car notre pays manque de réellement de beaux établissements. En 2018 je reviendrai sur cet article afin de vous présenter le « nouveau pullman rabingha » .

Coffee house

coffee_house_yaounde_nsimalen-w800

Cette fois, je n’ai pas voulu me faire accompagner à l’aéroport par la famille, et je sais que ma grand mère m’en veux encore mais j’ai une peur atroce des « au revoir » je hais surtout les pleurs et autres. Bref chouchou et Jorynn m’ont accompagné à l’aéroport nous avons élu domicile au coffee house pour taper les commentaires en attendant mon heure d’embarquement.

Le coffee house existe à cet endroit depuis quelques mois (lors de mon précédent voyage j’ai assisté à son installation) c’est une initiative du Ministère du Commerce du Cameroun pour promouvoir le label Made in Cameroun. Vous pouvez un prendre un café, un thé, ou mordre dans un carré de chocolat 100% camerounais. et nos produits sont de très bonne qualité mes collègues ne boivent plus que du café camerounais pour vous dire.

Si vous y allez je vous invite à absolument goûter au sirop de café  c’est une merveille et vous laisserez un pourboire à cette jeune dame qui fait son service avec le sourire chose rare dans les métiers du service au Cameroun.

Cet article été long merci de m’avoir lue, je tenais à laisser une trace de voyage ici. C’est vrai c’est le boudoir de Nuby ça parle de makeup mais pas que ! Je vous laisse faire un tour sur la video Vlog pour vivre d’autres moments tels que le concert de MDH ou le mariage de ma soeur.

Prenez soin de vous et à la semaine prochaine.

nuby O

Nuby est une amoureuse du maquillage. Pour elle chaque beauté doit être mise en lumière.Elle va partager avec nous ses conseils et ses différents tutos en complément de sa chaine youtube "Joycechannel"

1 Comment

Laisser un commentaire