Séries Tv – Ces séries sur les femmes dans lesquelles je me reconnais

En parlant de mes dernières lectures, je relevais le fait que je me reconnais dans les romans de Kiru Taye. Je reconnais le caractère ambiguë des femmes africaines qui ont vécu à l’étranger, des femmes de la diaspora ou de celles qui ont cette ouverture d’esprit qui font que leur vie est un mix entre tradition et modernisme. À la fois indépendantes mais aussi conscientes qu’elles restent des femmes dans une société qui ne leur donne pas encore la même place que l’homme.
Nous ne sommes pas là pour un débat. Mais pour parler de séries dans lesquelles ces sujets sur la femme noire sont abordés et que je regarde en ce moment.

1. Squad

club-des-cotonettes-series-SQÚAD
source

Le classement aurait dû être aléatoire mais je vais commencer par Squad. Parce que pour le moment vous ne trouverez pas cette comédie super drôle (si si je vous assure regardez le trailer et découvrez plus de détails) sur les plateformes que je vais citer mais le Club des Cotonettes l’aime déjà. Il y aura du cheveux afro, des répliques piquantes, de l’humour, des galères et la vie quotidienne de 5 femmes de notre génération, vous vous reconnaîtrez sûrement dans l’une d’elle . C’est comme elles le disent si bien une ode à la femme de la diaspora africaine.

2. Before 30

club-des-cotonettes-series-before-30
Source

Before 30 que je ne présenterai plus … si ? Il le faut? Ok Before 30 ou les aventures d’une jeune fille approchant des 30 ans et pas mariée (et de ses amies aux vies tout aussi tumultueuses). Faut-il préciser que la jeune fille est nigériane et que sa mère comme toutes les aunties que je connais a déjà le aso ebi prêt et qu’elle n’en peut plus d’attendre que sa fille veule bien se marier. Les situations sont cocasses.
Les + : on se retrouve facilement dans un des personnages. L’amie mariée qui vit un conte de fée mais qui est vite rattrapée par la réalité du mariage. La jeune naïve qui cherche l’amour pur et sain des histoires de princesses. Et notre héroïne qui veut bien convoler en justes noces mais qui voudrait que ce soit avec le bon. Et si possible avec le bon qu’elle aimera et qui l’aimera.

3. Gidi Up

club-des-cotonettes-series-gidi-up
Source

Las Gidi est une de mes villes préférées. Alors une série sur les aventures d’un groupe d’amis qui y vivent était faite pour moi ! La saison 2 est finie. J’ai hâte que la 3 commence. Gidi Up ce sont des rêves qui se brisent, des amours qui naissent, des relations amicales qui se détériorent parce que chacun est occupé, ce sont les dangers de la vie à Lagos : viol, car jacking et surtout :  c’est la vie, la vraie, avec ses choix. avec ses Up and Down. Avec les difficultés d’être jeune, d’être une femme, de ne pas vouloir se conformer ou rentrer dans une case … Et aussi ces fois où on oublie tout le temps d’une soirée : la magie de Lagos.
Les + : les personnages principaux ne sont pas que des femmes du coup on a une vision masculine de la société nigériane et plus particulièrement de Lagos et de ses codes.

4. Being Mary Jane

club-des-cotonettes-series-being-mary-jane
Source

Mon autre série préférée passe à la tv mais je la regarde en ligne. Il n’y est plus question d’Afrique mais les mêmes sujets sont traités (différemment). La place de la femme noire, l’indépendance parfois mal vue de la femme, les questionnements sur l’amour et la carrière professionnelle, Mary Jane Paul aborde ces sujets en tant que présentatrice d’un talk show sur une chaîne d’infos et se retrouve elle-même dans sa vie privée dans des situations qui la font réfléchir.
Les + : chaque épisode traite d’un sujet particulier souvent d’un sujet de société et le fil conducteur reste la vie privée de MJ. (On aime aussi les petites citations)

5. Skinny Girl in Transit

club-des-cotonettes-series-skinny-girl-in-transit
Source

Je n’ai pas fait de classement mais je termine par ma série préférée (ma préférée, préférée) du moment. Skinny Girl In Transit. Comme Gidi Up ou plus récemment Lagos Boys. SGIT est diffusé sur NdaniTV la chaîne YouTube de GT Bank. Je pense que sur cette chaîne il y a aussi mes tv shows favoris (Real Talk, Analyse This). Vous comprenez au titre que le sujet principal est le poids, ce n’est pas que ça. Oui Tiwalade a de belles rondeurs alors que sa petite soeur Shalewa n’en a pas mais si même si c’est un sujet qui revient et qui occupe une bonne partie de la saison 1, ce n’est pas le seul qui vous fera rire à vous en décrocher la mâchoire. La bonne humeur des personnages, les situations cocasses et les accoutrements de l’aide de maison permettent de faire passer des messages sur des thèmes plus sérieux comme l’infidélité, l’infertilité, les coups bas au travail…

5 de mes séries préférées. La liste est plus longue en vrai mais ce sont celles que je regarde au fil des mises en ligne. Pas de Binge Watching, je ne tiens pas plus de 10 jours sans ces personnages à qui on finit par s’attacher.

S. - Rédactrice Lifestyle

Après avoir vadrouillé dans les rues parisiennes je suis de retour en Afrique. Ce qui fait de moi une "Repat" (personne ayant vécu à l'étranger et de retour dans son pays d'origine) ! C'est maintenant à Douala, Lagos et toutes les villes d'Afrique que je vous emmène en balade. Curieuse et un brin aventurière, la nailista que je suis partagera avec vous toutes ses découvertes : les gourmandes, les virtuelles et celles de la "vraie vie".

Pas encore de commentaire

Les commentaires ne sont pas autorisés