C de Leen: quand « En avril ne te découvre pas d’un fil » prend tout son sens.

Ah!!! Si on m’avait dit un jour que cette expression ferait sens pour moi, j’aurai nié évidemment jusqu’à…. la semaine dernière.

Avril sonne le début du beau temps; les premières journées ensoleillées et « chaudes ». Je vous ai déjà parlé ici de mon rapport au soleil: mon corps, mon esprit , tout est tout de suite plus gai avec quelques rayons de soleil.  J’ai donc osé la robe nuisette bien qu’accompagnée d’un pull en cashmere….Mon corps s’en souviens encore. J’ai frôlé la pneumonie: j’abuse à peine.

Après cette petite mésaventure je vous laisse deviner quelle expression s’est imposée à moi. Comme si d’un coup j’entendais ma mère, la présentatrice de la météo… C’était donc ça?

On a donc ressorti les cuissardes, je dois avouer avec très peu de difficultés tant j’ai aimé ce modèle. L’avantage quand on est petite c’est que la cuissarde arrive souvent  mi-cuisse, ce qui habille à moitié. Il suffit alors d’y ajouter une pièce et le tour est joué. Alors oui je sais, un pull, une chemise d’homme ou un maxi t-shirt ne sont pas des robes mais il faut bien profiter de ma mini taille non?

Forte de la leçon apprise à la dure, pour profiter des premiers rayons de soleil tout en restant au chaud, on se découvre sagement. Pour ce faire, rien de mieux qu’une parka.

Ne faites pas comme moi, ne vous laissez pas éblouir par les grands rayons de soleil et n’oubliez pas: pensez, appliquez, modez.

Parka: Primark
Cuissardes: public Desire
Pull: Fashizblack
Sac: Chanel
Bagues: Vintage

@Lyd: Merciiiiii!!!!!

C.

Au delà des looks et des photos, C. vous invite à partager ses inspirations, ses influences... Sa vision décalée d'un chaos organisé.

No Comments Yet

Laisser un commentaire