30 ans toujours pas mariée : la date de péremption dépassée ?

Hello les cotonettes, abordons un sujet qui fâche, en tout cas qui dérange. Parlons de l’âge, de ce que le temps qui passe et les anniversaires qui se succèdent impliquent pour nous les femmes. J’ai eu l’idée d’aborder ce sujet lors de la Nollywood Week (dont je vous parlais ici) en regardant les deux premiers épisodes de Before 30, un TV show nigérian qui met en scène les péripéties d’une jeune femme de 27 ans prête à tout pour être mariée avant ses 30 ans. Puis,j’ai écrit sur d’autres sujets notamment le jeu-concours pour participer à L’Aprèm.

Before 30 - TV Show nigérian que je vous invite à regarder - photo prise ici
Before 30 – TV Show nigérian que je vous invite à regarder – photo prise ici

Ce weekend, un de mes oncles m’a fait repenser à ce sujet un peu délicat : la date limite de la femme. Je parlais de moi et de mes cousines en utilisant le terme jeunes femmes, et il m’a demandé si j’étais mariée. Je me suis fait la réflexion que si mon oncle (le plus jeune et le plus « cool » d’entre eux) pense que seul mon statut marital me donne le droit d’être une femme, le combat sera long. Puis je me suis rappelée que lui, mes autres oncles, et  mon père  me voient toujours comme une petite fille, je ne lui en ai donc pas voulu et je lui ai dit « mais nous ne sommes plus des filles, nous sommes des femmes, précisons « jeunes » femmes si tu veux ».

Photo prise ici
Photo prise ici

Je vous  disais au début que Before 30 a été le déclencheur de ma réflexion sur la « date limite de la femme », mais en fait non, j’avais déjà depuis longtemps pensé à  MA date limite et je vais vous faire part de mes conclusions, JE N’AI PAS DE DATE LIMITE. Voilà, c’est dit. Je n’arriverai pas à ce jour où sans mari sans enfant ma mère me suppliera d’épouser le premier venu pour laver l’honneur de la famille. D’abord parce que Dieu merci, mes parents attendent de moi que je sois heureuse avec ou sans mari. Et ensuite parce que je suis occupée à autre chose qu’à compter les jours avant qu’un x ou un y vienne demander ma main et que je m’en aille sans avoir ni pouvoir rien accomplir TOUTE SEULE.

Carole Lombard - Photo prise ici
Carole Lombard – Photo prise ici

Pour avoir lu sur #Twitter237, ce que certain(e)s pensent, je sais que mes propos sont taxés de « paroles des désespérées » … Je préfère donc être claire, je ne dis pas que je ne marierai pas, ou que mes parents ne seraient pas heureux de me voir me marier, je dis que pour moi comme pour eux le mariage n’est pas une finalité en soi,et surtout qu’en dehors du mariage il y a des éléments essentiels, des priorités sur lesquelles je me dois de me concentrer. Si vous me demandez si je pensais comme ça lorsque j’étais en couple je vous dirai OUI et je vous raconterai même qu’étant petite je voulais rester célibataire et adopter plusieurs enfants. Les choses évoluant, j’ai pensé au mariage et aux enfants au cours d’une de mes relations mais toujours sous certaines conditions (les fameuses priorités) et plus dans une logique de continuité que dans un élan traditionaliste ou par peur que la date de péremption arrive.

Ce qui me plaît dans le mariage c’est la fête et le fait de pouvoir me changer plusieurs fois … donc vraiment … EXCUSEZ MOI !! Et je vous le dis avec mon meilleur accent du kwat* !

Dans Before 30, le personnage principal doit faire face aux réflexions de sa famille à chaque mariage. Dans sa culture: elle est nigériane (d’ailleurs il me semble qu’elle est de Lagos, comme ma mère), une femme doit être mariée à 30 ans. Elle compte donc les jours et redouble d’efforts pour être « madame » avant la date fatidique. Ce qui moi me dérange c’est cette sorte de date limite. Avant même mon profond dégoût pour la « course au mariage », cette date de péremption qui nous poursuit nous les femmes me frustre assez ! A 30 ans, pas à 31 surtout pas à 35 ou 40 ans il faut être au moins mariée. J’ai l’impression que je me réveillerai un 27 janvier dans quelques années et que j’aurai raté ma vie parce qu’au lieu de chercher le mari j’aurai préféré travailler et accomplir d’autres choses. Je comprends que certaines femmes aspirent à être mariées et que ce soit pour elles quelque chose de primordial. J’admire d’ailleurs celles qui s’investissent et qui font de leur projet une réussite complète. Je ne comprends pas que ne pas aspirer à la même chose soit un crime.

L'artiste nigériane Tiwa Savage s'est mariée à 33 ans, elle avait déjà à son actif plusieurs tubes et une belle carrière qu'elle poursuit avec son mari TJ Balogun à ses côtés
L’artiste nigériane Tiwa Savage s’est mariée à 33 ans, elle avait déjà à son actif plusieurs tubes et une belle carrière qu’elle poursuit avec son mari TJ Balogun à ses côtés – Photo prise ici

Comme le dit Temi au début de Before 30, vouloir se marier coûte que vaille peu impliquer de mettre de côté ses sentiments, sa famille, ses amis ou sa religion … Oui, il se peut que finalement ça vaille la peine, parce qu’on fait un « bon » mariage, qu’on tombe sur le prince charmant. Mais si finalement ce n’est pas le bon, on se sera précipité pour … RIEN ? En parlant de ça d’ailleurs , mon oncle dont je vous parlais, après ma réponse,  m’a dit en rigolant qu’il irait donc me chercher un mari au Cameroun. Bon, mis à part la private joke familiale liée à ce sujet et le fait que je sache que mon oncle ne fera jamais ça, j’ai quand même repensé à ces moments où ma condition de femme a été et sera remise en cause à cause de mon âge et surtout de mon statut marital en inadéquation avec ma future trentaine. Je me suis donc gardée de sortir le fameux  » de toutes les façons je ne me marierai pas avant d’avoir accompli certaines choses » pour ne pas casser l’ambiance. Mais j’ai frissonné en me disant qu’un jour prochain, quelqu’un me dira sérieusement « je vais te chercher un mari » dans le sens de tu es incapable de trouver un mari. Me connaissant je sais que j’oublierai alors toute forme de respect et que je répondrai avec toute mon insolence un très sec :  « je t’ai dit que j’ai besoin d’un mari ? » ou un « occupe toi de tes affaires ».

Temi le personnage principal de Before 30 demande qui a créé les règles
Tu veux dire que je peux être incroyablement belle, extrêmement intelligente avoir le sens de l’humour, la plus incroyable collection de chaussures de Lagos, mais que tout ceci ne vaut rien si je ne suis pas mariée dans deux ans ? … Qui a fait ses règles ? – Temi, personnage principal de Before 30. Photo prise sur @B430 (twitter de la série)

D’ailleurs je me demande : à 30 ans si je suis en couple, je devrai obligatoirement me marier ? J’en rigole d’avance. Mes chers parents 🙁 svp, ne les insulter pas dans quelques années, (je devrai peut-être les prévenir). Si à 30 ans je n’ai toujours pas envie de me marier, je ne marierai pas. Je ne trouverai pas que c’est le bon moment par peur de dépasser une hypothétique date de péremption. D’ailleurs je me bonifie avec le temps donc le mr attendra 😉

Photo prise ici
Photo prise ici

J’avais besoin de partager mon extrême aversion pour cette idée arriérée qu’une femme n’est une femme que si elle est épouse et qu’après 30 ans, si elle n’est pas encore mariée, sa vie est foutue. Je ne partage pas cette idée. Je ne partagerai jamais cette idée. Mais c’est mon opinion PERSONNELLE. D’ailleurs mes amies ne pensent pas toutes comme moi.

Alors, on se dit RDV à mes 30 ans, je ferai un grand … Wait for it … FESTIN 😉

Bisous

Kwat : quartier en argot camerounais

S. - Rédactrice Lifestyle

Après avoir vadrouillé dans les rues parisiennes je suis de retour en Afrique. Ce qui fait de moi une "Repat" (personne ayant vécu à l'étranger et de retour dans son pays d'origine) ! C'est maintenant à Douala, Lagos et toutes les villes d'Afrique que je vous emmène en balade. Curieuse et un brin aventurière, la nailista que je suis partagera avec vous toutes ses découvertes : les gourmandes, les virtuelles et celles de la "vraie vie".

9 Commentaires
  1. J’adore ton article, et j’avoue que j’y pense très souvent à cette fameuse date, n’ayant jamais vécue une situation amoureuse, c’est déjà un handicap car dans le pays où je réside, les filles de mon âge (21 ans) sont expérimentées, pour la plupart soit mariées (avec enfants ou pas) , soit en couple (sur le point de se marier)
    . Mais comme toi, j’ai également de la chance au niveau des parents, pour eux ce qui importe c’est que je mène la vie qui me rende heureuse (ils ne se doutent pas que cela puisse m’inquiéter)….mais le problème réside dans le fait qu’on a envie de faire comme tout le monde, les copines se fiancent par ci par là et du coup chacun à sa petite famille à gérer,donc on a envie de faire pareil, mais le fait est que chacun à sa chance en amour ce n’est pas quelque chose qu’on commande, vouloir se marier doit être du au fait qu’on a trouvée la personne avec qui l’on voudrait partager le restant de notre vie et non au fait que l’on nous harcèle à droite et à gauche comme quoi il serait temps pour nous de fonder un foyer, le temps seul Dieu le connait!
    j’avoue quand même m’être également laisser entraîner par cette spirale , Au point où depuis plus d’un an maintenant, s’en est devenue obsessionnelle pour moi de trouver le gars parfait, de franchir les étapes qui mènent au mariage, comme toutes les jeunes filles j’ai un âge idéal auquel je voudrais me marier mais la condition reste de tomber sur le bon.
    Se marier parce que l’âge avance sans avoir de l’amour pour son conjoint voilà là une grande cause du taux élevé de divorce chez nous.
    Concernant la vie professionnelle, je ne crois pas qu’une vie de couple pourrais être une entrave à celle là, il suffit d’installer de bonnes règles et de savoir quelques fois faire des compromis.
    Ce qui par contre me pose problème, ce sont les débuts c’est à dire, avant d’arriver au mariage, il faut d’abord trouver quelqu’un et c’est là le hic, car pour moi études et copains n’avaient jusque là jamais fait bon ménage, je préférai écarter cette possibilité en me disant que je ne pouvais suivre de lièvre à la fois, mais maintenant je crois que mettre ma vie sentimentale de côté le temps des études ne serait être la meilleure des solutions.

    Ahhhh les femmes on est vraiment courageuse de supporter toutes les étapes avant de tomber sur celui pour qui notre coeur flanchera. Hélas pour beaucoup l’attente du prince charmant semble trop long et fasse au temps qui sécoule et aux critiques de l’entourage qui fusent, elles finissent par se marier non pas pour leur bonheur mais plutôt pour satisfaire leur entourage.

  2. hello,
    est ce que tu aurais un lien pour regarder la série before 30 stp? histoire de se mettre encore plus de pressions :p. lool.
    Non mais plus sérieusement, c’est vraiment ridicule cette histoire de date limite. d’autant plus que le mariage est engagement à ne vraiment pas prendre à la légère de nos jours au risque de se rendre devant Mr le juge au moindre pépins. C’est malheureusement une réalité dans plusieurs pays d’Afrique. Notamment dans notre cher Cameroun où beaucoup de filles considèrent encore que le mariage comme fin en soi.
    entre les réflexions des tantes , des maters et autres…
    – » il faut vous dépêchez hein, on veut déjà chercher les modèles et le pagne du mariage »
    – » la beauté d’une femme n’est pas éternelle hein, dormez la vous allez être toutes moches dans vos robes »
    –  » vous qui commencez à avoir les enfants avant le mariage la, vous ne pensez à votre robé de mariage hein, à se retrouver avec un gros ventre la devant la mairie.
    –  » vous qui vivez en Europe la , vous oubliez nos traditions etc…
    je me mets à la place des jeunes filles qui sont dans cet environnement. ça ne doit pas être évident pour elle. il faut être suffisamment mature pour ne pas tenir compte de ces absurdités.

    1. Coucou Shaka !
      Je suis à la recherche du lien de Before 30 pour le moment la série n’est pas sur internet (même pas sur Iroko). Dès que je l’aurai je ferai passer, promis !
      Pour ce qui est des réflexions, je suis bien contente aussi de ne pas être dans une famille ou dans un environnement où j’ai droit à ce genre de propos. Et je trouve ça dommage que les mentalités n’évoluent pas et qu’on ne prenne même pas la peine de savoir pourquoi la concernée ne se marie pas. Parce que certaines veulent même se marier mais pour x ou y raison elles ne peuvent pas, du coup ces réflexions blessent. Celles qui sont célibataires (ou en couple mais pas mariées) et qui le vivent bien on ne cherche pas à savoir quelles sont leurs motivations ! Et si tu réponds on va te traiter d’impolie !
      Espérons qu’un jour les choses changeront.
      Bisous
      S.

  3. Quelle idée ridicule que penser que si l’on est pas mariée à 30 ans on est arrivées à péremption. La femme est comme le bon vin elle se bonifie avec l’age. Pour ma part j ai 32 ans en couple depuis 18 ans et je ne suis pas mariée non pas que j y sois réfractaire mais je pense que tout viendra en temps voulu. Du moment que tout va bien dans ma vie et dans mon couple, pourquoi nécessairement se marier? Est ce un véritable gage de bonheur?
    je ne pense pas. Alors chers parents (surtout) arrêtez de nous restreindre en nous posons tout le temps cette question soûlante « tu te maries quand » Et comme j aime souvent répondre « un jour maman ».
    Gros bisous les filles
    et merci pour cet article

    1. Coucou Paola,
      Merci à toi, pour ton commentaire. Je suis tellement contente quand je lis des histoires comme la tienne. J’ai l’impression que certains sont formatés et que dans leur imaginaire après 30 ans bonheur rime uniquement avec mariage. Pour moi, comme tu le dis, du moment que tout va bien …
      Bisous
      S.

  4. Date de peremption??? wow… donc je suis deja out alors? parce qu’à es 34 ans bien sonnés deja là, je ne suis pas encore marié, et je ne dirais pas que c’est pas demain la veille (mais nul ne sait de quoi demain sera fait) mais dans tous les cas aucun présage en vue… et pourtant, paradoxalement, c’est maintenant que je me sens femme.
    Donc faut arreter un peu aussi hein.. y en qui se marient tôt pour toute la vie, d’autres tôt pour un cours sejour et ensuite remballent clics et clacs, d’autres encore qui se marient « tard » pour le reste de leur vie, certaines qui s’y mettent « tard » et ne font pas long feu, et enfin celles qui ne se marieront jamais, par choix ou par fait. Ce que je veux dire c’est que chacun vie « SA » life, avec ses convictions, ses attentes, ses sensibilités et j’en passe; ce qui d’autant plus à prendre en considération quand on sait que le mariage est une alliance entre deux etres qui devront tant bien que mal se battre pour vivre en melange homogènes malgré quantités de différences qu »ils présentent… Alors mettre cela sous règle générale, c’est me faire des chatouillis.
    C’est clair que je voudrais me marier un jour, mais vouloir me marier dans le sens de trouver « mon alter égo » wt non pour remplir quelque formalité qui confortera peut-etre famille et amis, mais n’engagera que MOI ET MOI SEULE (car ce sera à moi d’assumer un éventuel échec… et je n eparle pas des commentaires d’alors).

Laissez une réponse

Your email address will not be published.