Le Film | « OUVRIR LA VOIX » d’Amandine Gay

club-des-cotonettes_culture_ouvrir-la-voix_amandine gay

Cela fait près d’un an que je suis le travail d’Amandine Gay, une jeune comédienne et réalisatrice afro-féministe française, que j’ai déjà découverte sur Youtube au travers des extraits tirés de son film-documentaire « Ouvrir La Voix »  en salles en France métropolitaine depuis le 11 Octobre 2017.

Dans ces vidéos, les jeunes femmes interviewées parlent de leurs vécus de femmes noires en France et en Belgique. Elles viennent de milieux sociaux différents, elles ont des parcours personnels différents mais sont confrontées aux mêmes clichés et stigmas racistes qui participent à l’invisibilisation de la femme afrodescendante dans la société et dans les médias.

Je suis allée voir « Ouvrir La Voix » le lendemain de sa sortie nationale, avec ce sentiment d’aller enfin voir au cinéma un film qui me ressemble et qui parle de problématiques qui touchent à ma vie réelle de femme noire en France. Un film qui vaut vraiment le déplacement parce qu’il donne enfin la parole aux concernées sans tomber dans le schéma classique du misérabilisme, de la banlieue en feu ou de la niaiserie souriante sans aucune profondeur.

« Quand on grandit dans un pays où on n’est représenté nulle part, l’univers des possibles est quand même très très restreint. » (Amandine Gay)

 

Dans « Ouvrir la Voix », les vingt-quatre femmes, filmées dans une lumière naturelle douce, parlent entre autre d’image de soi, d’orientation sexuelle, de religion, d’hyper-fétichisation de la femme noire, d’engagement activiste et du sens politique du mot « Noir(e) ».

Le film retrace la manière dont le racisme se manifeste dans chaque aspect de la vie des vingt-quatre femmes interviewées: dans leur enfance, dans leur vie scolaire et professionnelle, dans leurs relations amoureuses ou dans leur vie psychique. Le film montre également que le racisme en France va au-delà de l’expérience individuelle et revêt une dimension politique/systémique, notamment quand on aborde le sujet de l’orientation scolaire et professionnelle des personnes afrodescendantes.

Il y a un vrai coût moral et psychologique à vivre toutes ces micro-agressions et ces standards-clichés imposés aux femmes afrodescendantes (même au sein de notre communauté) et il y a un besoin urgent de sortir du silence, d’en parler. C’est pourquoi ce film-documentaire ne s’adresse pas uniquement aux femmes afrodescendantes mais à tous. On peut tous faire mieux dans notre perception et dans nos interactions avec l’Autre.  Je ne peux que vous inviter à aller le voir, en espérant qu’il ouvre la voix et la voie à toutes les conversations que l’on évite depuis trop longtemps.

https://ouvrirlavoixlefilm.fr/sortie/

« Tu vas être ébloui par ma joie »

Lydvina - Rédactrice Lifestyle

Avec plus de 8 ans de blogging dans le compteur, je constate que la petite bourse n'empêche pas le bel art de vivre à la française ! C'est ce que je vous démontre en partageant mon carnet de sorties culturelles, les bonnes adresses restaurants, les expositions à voir ou les livres à dévorer sur les terrasses de café.

Pas encore de commentaire

Les commentaires ne sont pas autorisés