L’importance de la Blogo Beauté et pourquoi je n’arrête PAS de blogger

blogo noire et representation de la beauté AFro
J’ai désespérément cherché un titre pour cet article pour ces mots que je tenais à partager avec vous, pour cette dimension autre de ma personne. Mais je n’ai pas trouvé. Cet article je voulais le partager sur mon blog personnel au départ mais les filles du Club ont estimé que la trame, le sujet et le fond convenait parfaitement au club.

Cela fait quelques mois que je me sens étriquée, quelque chose cloche dans ma vie de blogueuse/ youtubeuse si je partage toujours mes aventures capillaires, je me sens enfermée dans la catégorie beauté que j’ai pourtant choisi de mon plein gré; et pourtant je suis un être aux multiples centres d’Intérêts. Seulement comment les partager avec vous sans que mon audimat de base ne se sente floué, laisé? Je ne sais pas…. je ne savais pas: du coup je n’ai rien fait.

Le fait d’entendre sans cesse également le refrain « youtubeuse beauté c’est bien MAIS…. » ce « mais » la impliquant que ce que je faisais n’était pas assez. Pas assez bien , pas assez utile, pas assez intelligent voir trop FUTILE… a fini par me miner le moral. Ce jugement, cette échelle de valeurs que je voyais dans les yeux des autres et entendais dans leurs discours, me plaçant moi tout en bas de l’échelle m’a sacrément atteinte. Au point ou j’en ai oublié mes motivations et me suis mise à douter. De moi, de mes capacités, mais surtout du POURQUOI j’avais débuté cette chaîne youtube que je tiens depuis bientôt 8 ans. Oui je suis une ancienne.

Je ne suis pourtant pas le type de personne à me laisser atteindre par le regard des autres, mais le fait que je me sentais déjà  à l’étroit sur la chaîne a été comme un catalyseur.

Alors oui j’aime énormément de choses en dehors de mes cheveux, oui je suis plus complexe qu’il n’y parait (si on ne regarde que mon flux Facebook) et oui j’aimerai partager avec vous mes passions autres que la beauté. Mais je n’avais pas trouvé le bon format, la bonne façon de le faire sans me casser la gueule ou avoir l’impression de désintéresser. C’est chose faite désormais. Maintenant que j’ai trouvé le format, le comment du pourquoi, je suis revenue à mes amours premier: la beauté AFRO.

ET je vais vous dire pour quelle raison je n’arrêterai PAS de si tôt d’être une blogueuse beauté et d’aborder encore et encore ces sujets que les gens qualifient de futiles.

Le déclic ne s’est fait que cette semaine, au détour d’une conversation sur les réseaux sociaux, je suis tombée sur la video d’une jeune femme ayant littéralement massacré ses cheveux au défrisant. Ça m’a choquée, révoltée et énervée. Je ne tiens pas à repartager cette video car vraiment ce serait lui donner une visibilité qu’elle n’a déjà que trop eue.

Sous mon post, Lily une grande soeur m’a fait comprendre suite à nos échanges à quel point il était important que l’on continue à « éduquer » la femme noire et en particulier la femme Africaine et celle vivant sur le continent sur sa beauté. J’inclus ici son bien être , sa peau, et ses cheveux.

je vous laisse ici avec les mots de Lily qui m’ont fait prendre conscience à quel point le chemin est long.

importance de la representation chez la femme noire importance de la representation chez la femme noire

Car oui , rappelez vous, pour celles qui me suivent depuis la première heure et qui connaissent mon histoire. souvenez vous qu’à la base  les premiers mots que j’avais à la bouche en ouvrant ma chaîne youtube en 2007 et en postant ma première vidéo en 2009 étaient:

« tout ce que j’apprendrai je le partagerai ici afin que ça puisse servir à quelqu’un d’autre ».

et c’est la, la clé…. J’ai oublié à quel point il était important d’apprendre à la femme noire à prendre soin d’elle, j’ai oublié à quel point ce que je fais, ce que je représente en tant que Youtubeuse/ Blogueuse Afro est important.

Car oui il est important de montrer des femmes noires, belles comme elles celles qui nous regardent, de montrer que notre beauté n’a pas à souffrir ou à pâlir devant celle d’une autre. J’avais oublié à quel point le terme « soins en institut de beauté / salon de coiffure » sur le continent (et meme encore ici en France) signifie généralement : dépigmentation de la peau / assassinat pur et simple de ses cheveux au défrisant.

J’avais oublié que les véritables professionnels de la beauté noirs sur le continent et dans mon pays en particulier étaient peu nombreux. J’avais oublié à quel point dès toute petite ce qu’une fillette africaine/noire entend à propos de ses cheveux c’est: « c’est dur hein il faut défriser ça « . J’avais oublié à quel point la d’ou je viens, la beauté, la seule qui est actuellement mise en avant c’est la femme claire de peau avec des brésiliennes sur la tete. J’avais oublié que ces petites filles la grandiront et deviendront des femmes avec des complexes qui les pousseront aux pires atrocités en vertus de cette beauté tant vantée.

blogo noire et representation de la beauté AFro

ALors écoutez moi bien et entendez mon message, je n’ai rien ni contre les extensions ni contre le défrisant. Qui lorsqu’ils sont bien faits ne sont au final que des accessoires. Mais sur un continent ou ces deux causent plus de dégâts qu’autre chose, il faut d’abord réapprendre à la femme noire à s’approprier son corps, à s’aimer telle qu’elle est et à sublimer ses atouts.

Car OUI il est absolument inadmissible qu’en 2017, une maman ne sache pas démêler les cheveux de son enfant sans le/la faire pleurer. Il est inadmissible de voir des mamans ajouter de l’hydroquinone dans le lait corps de leur bébé parce que celui ci doit avoir « le bon teint ». Il est inadmissible de voir que des jeunes femmes se défrisent encore les cheveux en considérant le défrisant comme un soin.

Il est important de MONTRER à nos sœurs, à nos tantes, à nos mamans, comment prendre soin de leur beauté. Il est important de valoriser cette beauté, mais surtout il est important de montrer à nos petites, celles qui viendront après nous qu’elles sont magnifiques tel quel.

L’importance de la représentation. C’est à nous de relayer l’information. Quand on sait le taux de pénétration d’internet et des smartphones sur le continent Africain, on sait que l’on peut atteindre plus de personnes. Alors je vous exhorte aujourd’hui lecteurs et lectrices à ne pas sous-estimer ce combat… je vous demande aujourd’hui même de manière anodine de partager… vidéo, article de blog, afin de toucher le maximum de personnes possible.

Et vous me direz mais la beauté ce n’est pas tout ce à quoi une femme devrait penser, je vous répondrai oui, mais la beauté c’est ce par quoi TOUT au final se construit. Si on veut des femmes qui ont confiance en elles qui savent se valoriser et qui n’ont peur de rien, il faut qu’elles soient consciente de leur potentiel et ça dans la constriction de soi en tant que femme, ça passe aussi par se sentir et/ou savoir qu’on est belle. Avoir eu des « modèles » des icônes vers lesquelles se tourner.

C’est la raison pour laquelle ma nouvelle rubrique sur Youtube sera essentiellement constiutuée de conseils sur « Comment débuter » une chaine Youtube, afin de répondre aux questions et aux interrogation des créatrices qui aimeraient se lancer mais ne sauraient pas comment. Plus nous serons nombreuses, plus nous toucherons de monde et espérons le en mieux nous changerons les choses.

Parce que les petites filles d’aujourd’hui seront les femmes de demain.

Mymou De Moha

Passionnée par la mise en beauté du cheveux depuis toute jeune, mon retour au naturel m'a fait découvrir une étendue de choses sur le cheveux crépu naturel que je partage avec vous aujourd'hui.

11 Comments
  1. Ma Chouchou,
    je me place où avant de t’applaudir???
    Oui oui tu es indispensable dans cette stratosphère de la blogosphère Beauté.
    Tu as tout dit dans l’article, et l’intervention de lili c’est la cerise sur le gateau.
    Ne t’arrête pas de blogger, de partager, de diffuser, par ce que tu ne sais pas qui tu es entrain de toucher. Ton courage, ta constance, ton évolution, sont des sources d’inspiration pour plus d’unes.

    GOD BLESS U ma chérie!

    1. Amen mon Isa <3 Merci.
      Nous avons un devoir, une obligation envers les autres ne nous arretons pas en chemin.
      Il est important de douter mais interdit de s'arreter.
      Merci pour tes mots.

  2. J’aime beaucoup cet article, Mymou.

    La beauté, rien que la beauté peut parfois sembler futile et superficielle mais comme tu l’as si bien dit, c’est par la beauté que beaucoup de choses se construisent. On a plus confiance en soi avec une peau saine, des cheveux entretenus.

    Et il est effectivement primordial que l’on apprenne ENFIN à prendre soin de nous-mêmes sans agresser, nier ou rejeter notre nature. Nous avons le devoir d’apprendre à démêler nos cheveux, ceux de nos soeurs et filles sans que cela ne crée un dégoût ou une aversion pour leurs cheveux naturels.

     » Parce que les petites filles d’aujourd’hui seront les femmes de demain. »

    Je t’encourage donc à continuer sur ta lancée. Pour nous toutes.

    Nathalie.

  3. Bonjour Mymou
    Je te suis depuis plusieurs années et je suis ravie, en tant que femme noire, de voir une autre femme noire s’assumer, s’aimer au naturel et surtout partager ses bonnes pratiques, ses créations, ses avis sur tel ou tel produit.
    Alors oui continue !!! Ne t’arrête surtout pas. La communauté noire à besoin de femmes comme toi : fortes, courageuses, belles.
    Je fais le même constat que toi et les filles qui ont commenté ce post avant moi. En Afrique l’apologie du defrisant et des crèmes eclaircissantes doit cesser. A Lomé par exemple, en centre ville, la plupart des panneaux publicitaires ne vantent que les mérites de telle ou telle crème machin-light. Pourquoi ne pas aimer sa peau noire, telle qu’elle est, même si elle est très foncée ? En quoi avoir une peau très foncée est un défaut ? Sauf qu’on nous a tellement lavé le cerveau avec la peau claire que les ravages causés sont longs à disparaître.
    Et que dire du mépris du cheveux crépu? Alors que le cheveux qui pousse de notre tête est naturellement ainsi? Pourquoi vouloir le dénaturer pour qu’il soit lisse?
    Nous devons comprendre qu’une femme noire est belle avec sa peau telle qu’elle est et avec ses cheveux crépus.
    Encore bravo à toi pour ton engagement indéfectible. S’il te vient l’idée d’arrêter ce combat, écris ce type de post et nous, tes supportrices de l’ombre,trouverons les paroles pour te donner la force de continuer.
    Black women need women like you !!!
    Much love
    Bises
    Cherifa

  4. Bonjour Mymou!
    Cet article est juste top, tu dis souvent que tu écris comme tu parles mais je trouve justement que tes écrits sont très juste et marquant.
    Que ça soit par le biais de la beauté ou encore d’autres chose . L’important c de faire passer un message, de pousser à la reflexion.
    Merci en tt cas et n’arrête pas d’être toi.
    Bonne journée

  5. Super et cette « Lilli » a des paroles tellement vraies <3
    Je te suis sur IG, snapchat, youtube et viens lire ici occasionnellement)
    D'ailleurs, mon retour au naturel il y a maintenant 6 ans a été décidé en partie suite à la découverte de ta chaine youtube et de tes vidéos
    Alors je profite de mon 1er commentaire (honte sur moi depuis tout ce temps ) pour te dire MERCI !

    1. Awww Dialika, je te remercie pour tes mots et pour le temps que tu as pris à rédiger ce commentaire.
      ça me va droit au coeur. Prends soin de toi et de tes cheveux <3

Laisser un commentaire