Je me soigne à la mode et vous?

Lorsque le moral est en berne, qu’on a une baisse de forme ou lorsqu’on a l’impression que tout va de travers, à chacun ses petits gestes pour remonter la pente. Autour de moi les réactions sont diverses; Nuby par exemple, quand elle est malade ou « pas bien », reste sous sa couette en compagnie de bonbons en tout genre; tout comme K. qui a néanmoins une préférence pour les bonbons acidulés (elle ne grimace même pas). Mymou quant elle, après avoir rangé de fond en comble en changeant la déco si possible,  ne fait q’un avec son ordinateur (film, « geekerie »…) après avoir mis mon téléphone hors de sa portée. Ah et j’oubliais le chocolat, noir si possible. S. c’est simple sa fièvre acheteuse et son esprit de vadrouilleuse se décuplent… Je pourrai écrire longtemps d’autant plus que ce que j’ai écrit plus haut n’est pas toujours vrai. Il arrive que nous soyons démuni face à une situation, les réactions ne sont alors pas les mêmes…

femme au lit avec son ordinateur
photo prise ici

Et toi alors? me demanderez vous. Hmmmmm comment vous dire? c’est compliqué. Tout dépend du mal dont il est question. Entre les 4 murs de la maison, je traîne en vêtements confortables entre la télé et mon lit avec un livre ou mon téléphone… Lorsque je suis appelée à sortir parce que oui, les galères et les baisses de moral ne dispensent pas du quotidien, je me pare de mes plus beaux atours et hop à l’attaque.

photo prise ici
photo prise ici

J’ai souvent pour coutume de dire que les jours où je suis le mieux habillée, ce sont les jours où à l’intérieur était un peu… chaotique. Je crois que je tiens cette habitude de maman (rester digne en toute occasion) même si je dois avouer que j’ai opérer une légère interprétation de l’idée de base. Si vous m’avez déjà lu, vous savez que je voue une importance démesurée? à l’apparence physique. Aussi, je ne peux laisser mon humeur influer de manière négative sur une première rencontre parce que j’aurai eu l’air négligée…

photo prise ici
photo prise ici

Nombreux sont ceux qui pensent et à jute titre (à mon humble avis) que la MODE est une thérapie. Je ne sais pas pour vous mais il suffit que je sois bien habillée pour que mon humeur s’améliore. D’ailleurs des vêtements neufs accélèrent le processus. Ah je ne vous avais pas prévenu? je suis désespérément superficielle et je le vis bien!!! Une bonne séance shopping a toujours raison de mes petits bobos. Peut être est ce parce que journée shopping rime avec journée en compagnie des mes amours qui se termine en général autour d’un bon dîner, accompagné une bonne bouteille (l’abus d’alcool est dangereux pour la santé) et des fous rires qui apaisent l’âme.

photo prise ici
photo prise ici

En outre avec cette fabuleuse invention qu’est le shopping en ligne, les possibilités sont infinies. on peut faire du « window shopping » et remplir un panier sans le valider ( mon ami D. a un panier virtuel sur tous ses sites préférés et remplir ses paniers suffit à la mettre de bonne humeur et quand les sous sont là il ne reste plus qu’à sélectionner). Une fois la commande effectuée avec l’attente croit l’excitation (qui dans la majeure partie des cas) laisse place à ce sentiment (que je ne saurai nommer ni décrire) que seul le shopping déclenche.

photo prise ici
photo prise ici

Quoi de mieux que la mode, éphémère par essence, pour nous aider à sortir d’états passagers (stress, fatigue, dépression…)qui émaillent notre existence? Moi j’ai depuis longtemps choisi la mode pour se soigner et vous?

Des bisous.

Et n’oubliez pas, pensez, appliquez, modez!

 

C. - Rédactrice Mode

Je suis pétrie d'art et de mode depuis plus de 10 ans maintenant ! J'estime que la mode est bien plus que ce qu'elle peut paraître. J'en fais un outil d'acceptation de soi au travers des looks et relookings que je propose sur Le Club des Cotonettes ! Aider les autres à se révéler à travers leur style ? Mon but ultime.

1 Comment

Laisser un commentaire