Mode Femme: AdidasxIVYPARK par C De Leen pour Le Club des Cotonettes

 

Que faisiez-vous le 4 avril 2019? Moi j’avais la confirmation via instagram du partenariat à plusieurs niveaux de Beyoncé avec Adidas qui prévoyait de relancer IVY PARK, sa marque sportswear/athleisure initialement developpée avec Topshop. En matière de Beyoncé tant des rumeurs folles peuvent circuler, une femme avertie en vaut 1000, il convenait d’attendre confirmation. Début décembre voilà que l’on découvrait les premières images de la collection avec la date de sortie: samedi 18 janvier 2020!!!!!!!! un goal. J’étais même prête à renoncer à des cadeaux de noël afin de recevoir des pièces d’une collection que je n’avais qu’entraperçue.

 

Personne n’est passé à côté des grosses boites oranges sur tous les réseaux sociaux, des parutions presse, des grands encarts publicitaires, des lookbooks… uns stratégie de marketing savamment orchestrée. Pourtant, malgré mon statut de fan et toute cette ferveur, j’ai religieusement noté les pièces que je voulais (en 2020 on est responsable remember? le budget, le budget!!!), celles que je devais voir à tout prix et surtout je me suis blindée contre la déception. Oui, j’aime beaucoup Beyoncé mais, au dessus d’elle, il y a mon amour pour la mode et les vêtements de qualité et disons le clairement: je n’étais pas la cible des premières collections Ivy Park. Deux jours plus tard, un véritable raz-de-marée s’est abattu sur tous les sites et points de vente mais que vaut vraiment cette première collection adidasxIVYPARK?

 

AdidasxIVYPARK: Les Coups de Coeur

 

En matière de sneakers, aucune réelle nouveauté. Les classiques UltraBoost et Nite Jogger de la marque allemande se sont vues revampées aux couleurs de ce premier drop de la collection adidasxIVYPARK. la Sleek Super 72 elle non plus n’est pas un inédit. le modèle initial que je trouvais morne, gagne en originalité et en style grâce à de nombreux petits détails: le liseré orange, la gomme contrastante en passant par le détail de laçage. il n’en fallait pas plus pour que je jette mon dévolu sur cette pièce.

 

 

La véritable innovation pour moi vient des vêtements. Je vous arrête cependant, je n’ai pas porté attention aux pièces destinées à la salle 😉 . Je m’explique, pour des collants, des cyclistes et des brassières, il y a des marques qui proposent des choses de qualité égale à des prix plus intéressants. j’étais là pour les pièces spéciales et j’en ai eu pour mon argent. Les matières, les coupes, je n’ai pas été déçue. Férue de sportswear, de nombreuses pièces valent celles de grandes marques populaires en terme de qualité. J’ai été ravie par le fitting sur plusieurs types de silhouette, pour une collection unisexe le pari est réussi. J’ai par exemple beaucoup aimé le body bordeaux que j’avais du mal à imaginer sur une autre silhouette que celle de B, qui finalement va à quasiment toutes les silhouettes.

 

Parmi mes coups de coeur, la parka multifonctions. Un véritable bijou, sa versatilité permet des déclinaisons de looks sans fin.

 

 

En effet, il est possible de l’associer aussi bien à du sportswear qu’à des vêtements de ville.

 

 

Si pour ce premier look, j’ai choisi de le porter en robe, j’ai hâte de jouer avec mes jeans.

 

 

A côté de ça, j’ai jeté mon dévolu sur le pantalon cargo. Pourquoi? L’amour du détail pardi.

 

 

Entre le molleton contrasté, les chevilles côtelées, les poches en nylon.

 

 

Un jogging que je suis sûre de remettre avec mes baskets ou en talons. Versatile!!!

 

 

J’ai été surprise par les accessoires. Je dois dire que je m’y attendais pas du tout. j’ai dû me battre pour renoncer aux harnais pour me contenter de la casquette et du set de chaussettes.

 

 

Encore une fois tout est dans le détail.

 

 

Des petites valeurs sures que l’ont peut facilement associer à d’autres pièces.

 

J’avais un troisième look en tête mais oh douleur!!! si j’ai trouvé le sweat, impossible de mettre la main sur le pantalon j’ai nommé le snap track pant. Deux jours plus tard, toujours des envies de me battre et une reflexion.

 

AdidasxIVYPARK: les déceptions

 

Pour ce que j’ai pu voir de la collection adidasxIVYPARK, la pari est réussi. Les bodys et autres cyclistes sont de bonne qualité, les robes sont de bonne facture. Le rapport qualité prix est intéressant dans la veine de produits analogues. La véritable déception vient de la sélection. Je vais commencer par l’absence des bijoux: why B why?????

 

 

Si vous avez vu le lookbook et les divers essayages des packs marketing distribués, vous n’êtes pas sans remarquer que la collection livrée en magasin a été comme édulcorée. Qu’il n’y ait pas les grosses pièces comme le parachute ou la jupe XXL dans tous les points de vente je peux comprendre. mais que même les flagships ne les aient pas….

 

 

Mais que des pièces phares et abordables ne soient pas disponibles dans tout un pays aussi bien ligne qu’en magasins, je me pose des grosses questions quant à la stratégie. Entendons nous: la collection est quasi sold out, c’est un succès mais ce sentiment de frustration qui accompagne chaque grosse sortie commence à m’énerver.

 

 

J’ai au départ pensé que le fameux pantalon n’était juste pas disponible dans un magasin mais il s’est vite avéré qu’il n’était disponible nulle part en France. Le vendeur sur place a parlé d’une livraison ultérieure avec les pièces plus « fashion/lifestyle », bizarre…. Plus bizarre encore quand, au gré des stories j’ai découvert que le pantalon avait été disponible aux US, en Australie, en Grande Bretagne… partout sauf…. je vous le donne en mille en FRANCE. Entre temps, le pantalon est déjà revendu 300$ sur certains sites pour un prix d’achat de 85$ et les demandes sont nombreuses, en magasin et sur les réseaux. Du coup, cette histoire de second drop me donne des envies de me battre. Quand est-ce que notre marché sera t-il réellement considéré?

 

Malgré ces petits désagréments, j’ai beaucoup aimé cette première collection adidasxIVYPARK et j’ai été agréablement surprise par quasiment toutes les pièces que j’attendais. J’attends la suite avec impatience et vous qu’en avez-vous pensé?

C. - Rédactrice Mode

Je suis pétrie d'art et de mode depuis plus de 10 ans maintenant ! J'estime que la mode est bien plus que ce qu'elle peut paraître. J'en fais un outil d'acceptation de soi au travers des looks et relookings que je propose sur Le Club des Cotonettes ! Aider les autres à se révéler à travers leur style ? Mon but ultime.

No Comments Yet

Comments are closed

Inscris-toi à la NewsletterNe loupe ni les nouveautés ni les bons plans !