Fashion with purpose: octobre rose

« Fashion with purpose »
3 mots qui me hantent et rythment ma vie Depuis des années déjà. J’aime à penser que la mode va au delà de l’image, du superficiel… j’aime à penser la mode, le shopping, le maquillage, la coiffure comme des moyens d’être soi, de se sublimer, s’affirmer, de faire du Bien, d’être Bien…

Pourtant lorsque Mymou nous a proposé la semaine « rose » autour de la sensibilisation contre le cancer du sein, j’ai été prise de panique. C’est simple je ne sais pas parler de choses qui me touchent de près. Cette saleté a arraché à des proches des personnes aimées. Ils les pleurent encore aujourd’hui. Certains sont en plein combat célébrant chaque rémission et se relevant après chaque offensive,chaque récidive… D’autres ont triomphé et profitent de chaque Minute. Tant de proches, de connaissances, d’exemples mais cela reste lourd, difficile. Comment en parler?

photo prise ici

« Fashion with purpose ».

Ces trois mots me sont alors revenus à l’esprit comme une évidence.
Face à une maladie qui mobilise toute votre énergie, vous transforme tant psychologiquement que physiquement comment rester soi? Comment se sentir belle quand la chimio supposée faire reculer la maladie, en tuer toutes les cellules, « tue » votre féminité et/ou modifie insidieusement et irrémédiablement l’image que vous avez de vous? A quoi se raccrocher? L’amour pardi, se nourrir de l’amour.

Une chose est certaine, loin des diktats imposés par la dernière mode, de petites choses/gestes permettent d’être plus que « X atteinte d’un cancer du sein ». On peut le voir dans le succès qu’ont les esthéticiennes qui passent dans les hôpitaux prendre soin de ces femmes, en les sortant de leur quotidien le temps d’une séance de make-up ou d’un massage (pour se reconnecter à son corps). Les gestes qui font du Bien. Les chose qui mettent Du baume au cœur. LA mode en fait partie.

Pendant longtemps (et encore maintenant) les perruques ont été un moyen de faire un pied de nez à la maladie. Aujourd’hui nombreuses sont celles qui sont fières d’arborer leur tête nues. Une alternative de poids a toujours existé: le foulard. De plus en plus tendance (pour ne rien déranger) ce petit morceau coloré ou uni donne toujours un port de tête de reine. Les imprimés en plus d’attirer l’attention, donnent automatiquement bonne mine.
Les couleurs ont un pouvoir magique. Un petit rien qui fait du bien.

Foulard les ways de Noushka

Je me souviens de cette femme, qui bien que malade mettait un point d’honneur à toujours être bien habillée pour ne pas paraître malade. Elle m’a dit que cela suffisait parfois à lui remonter le moral. La mode et le shopping comme thérapie c’est bête à dire, je l’ai déjà dit ici mais ça marche toujours.

photo prise ici

A la recherche de confort? les tendances cocooning et « nightwear by day » feront votre joie.

photo prise ici

Des accessoires forts dits « statements pieces » (comme ils disent là bas) donneront toujours un air sophistiqué.

Pour le reste, plus que jamais pensez, appliquez, modez!!!

C. - Rédactrice Mode

Je suis pétrie d'art et de mode depuis plus de 10 ans maintenant ! J'estime que la mode est bien plus que ce qu'elle peut paraître. J'en fais un outil d'acceptation de soi au travers des looks et relookings que je propose sur Le Club des Cotonettes ! Aider les autres à se révéler à travers leur style ? Mon but ultime.

2 Comments

Laisser un commentaire