C aux manettes: ode à la chemise blanche

Petite, je passais énormément de temps à regarder mes aînés et mes parents s’habiller et la constante a toujours été la chemise blanche. De mon papa à maman en passant à mes frères, tout le monde en avait plusieurs et toujours parfaitement blanches. Maman a pour coutume de dire qu’ « une femme se doit d’avoir au moins une chemise blanche ». Inutile de vous dire que j’en ai toujours eu plusieurs pour faire comme maman dans un premier temps et puis je me suis trouvé mon propre style. Ma préférence va à la chemise classique, coupe limite masculine, en coton, sans pinces, col français et boutons nacrés. Les chemises dans lesquelles je me sens le mieux sont d’ailleurs celles que j’ai piqué aux hommes qui m’entourent mais ceci est un secret entre nous 🙂 Comment vous dire, je me sens femme dans une chemise d’homme… l’image de Carrie dans Sex&the city dans la chemise de son homme juchée sur une paire de stilettos n’y est certainement pas pour rien. <3

chemise Rastignac
source: ninistan.com

Longtemps considérée comme un basique sans valeur,un uniforme, la chemise a progressivement gagné ses lettres de noblesse pour devenir l’indispensable de tous les placards. En 1975, Agnès b en change l’image en lui apportant une dimension plus artistique. Anne Fontaine, ensuite en se spécialisant dans la chemise blanche lui confère une place de choix dans l’univers de la mode. De nombreuses maisons, telles que Studio Nicholson ou White Posture suivront cet exemple. D’autres créateurs quant à eux, réserveront une place de choix à la chemise blanche, le modèle Rastignac est devenu un classique intemporel chez Comédie humaine. Les maisons de luxe telles Dior, Givenchy, Louis Vuitton et la majorité des marques proposent en toute saison un large choix de chemises classiques ou aux coupes plus dans l’air du temps.

source: mamode-mamode-mamode.blogspot.com
source: mamode-mamode-mamode.blogspot.com

Mon meilleur souvenir  reste ma première visite chez Charvet , maison crée en 1838, spécialisée dans la chemise. Le flagship situé place Vendôme, renferme un véritable temple dédié aux chemises. La chemise blanche y a evidemment, une place de choix. La maison propose près de 400 choix de tissus blancs avec un savoir-faire que je n’hésite pas à qualifier d’artisanal aussi bien pour le service sur mesure, que le semi-mesure ou le prêt à porter. La chemise qui m’avait alors été offerte il y maintenant 5 ans, tient d’ailleurs aujourd’hui encore une place spéciale dans ma garde robe (et dans mon cœur).

boutique charvet
source:forums.filmnoirbuff.com

Là où les autres tendances vont et viennent, le chemise s’est installée durablement dans les collections. Cet été, ses diverses déclinaisons sont plébiscitées. Longue, courte, elle reste cependant structurée avec des fantaisies au niveau du col: droit, arrondi, mao, à plastrons…bref de quoi nous amuser. La coupe classique en revanche ne supporte pas l’à peu près. Elle doit toujours être parfaite: la couleur, la coupe, les boutons…  La chemise à elle seule dit beaucoup de vous, si la couleur est passée, si le tissu n’est pas de bonne qualité ou si la coupe n’est pas parfaite, votre mise toute entière en pâtira.

source: stefanie-renoma.com
source: stefanie-renoma.com

Il est donc important de prendre le temps de choisir vos chemises,trouvez la (les) plus adaptée(s) à votre silhouette, à votre mode de vie.  S. qui a appelé ce billet de ses vœux depuis des semaines, oscille entre Polo Ralph Lauren et Zara entre autres pour les coupes avec des pinces qui mettent en valeur sa taille fine.  Et vous quelles sont vos formes préférées? où vous fournissez-vous?

N’oubliez pas: Pensez, appliquez, modez!!!

 

 

 

 

C. - Rédactrice Mode

Je suis pétrie d'art et de mode depuis plus de 10 ans maintenant ! J'estime que la mode est bien plus que ce qu'elle peut paraître. J'en fais un outil d'acceptation de soi au travers des looks et relookings que je propose sur Le Club des Cotonettes ! Aider les autres à se révéler à travers leur style ? Mon but ultime.

4 Comments
  1. Si je dis que cet article est génial on pourrait penser que ce n’est pas objectif, mais tu sais combien j’avais hâte que tu traites de la chemise et particulièrement de la chemise blanche ! Comme d’habitude j’aime beaucoup.
    Merci C. 😉

Laisser un commentaire