Chaussures mon amour!!!!!!!

koss koss, koss koss, koss koss – C. qu’est ce que tu fais avec mes chaussures?? tu me les enlèves tout de suite!! non mais qui te permet de toucher à mes affaires? en plus  tu vas tomber!!! – mais ye chai marcher  – Attend j’arrive, je vais t’apprendre à jouer avec mes affaires… Je vous épargne la suite, mon postérieur s’en souvient encore. C’était une de mes premières incursions dans la garde robe de ma mère et évidemment à 7 ans, les chaussures faisaient déjà briller mes yeux.

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours prêté une attention particulière aux chaussures. Voir les courbes du corps se révéler au port d’une paire d’escarpins; observer la démarche changer du tout au tout selon les souliers étrennés, regarder le côté conquérant d’une femme ressortir parce que, juchée sur une paire de chaussures particulières. Voilà ce qui a scellé mon sentiment profond. Je pourrai en parler des heures durant, tant mon amour est grand et ma passion dévorante. Inutile de préciser que mon intérêt ne se porte pas sur un style particulier. Toute ma jeunesse, influencée par la culture urbaine (famille et télévision)aussi, j’ai longtemps porté des baskets en tout genre puis mes influences ont évoluées et depuis… comment vous dire???… on ne m’arrête plus.

 

spicy louis vuitton
                                                                                   source: maxitendance.com

Je me souviens encore de la première paire de sandales à talons que j’ai acquise. Lors d’un voyage scolaire à Rome, je suis passée devant une boutique Zara, j’y suis entrée, évidemment, et là mon cœur a fait un triple salto arrière à la vue de la paire de sandales. Étonnante de simplicité, cette dernière se porterait encore aujourd’hui d’ailleurs. Moi qui n’avais jamais porté de chaussures à talons, sauf celles de maman ^<^, je me suis perchée naturellement sur ces beautés sans encombre et ne les ai plus lâchées. A mon retour, à la vue de la hauteur du talon, j’ai eu droit à toutes sortes de remarques -as-tu vu le talon? tu réussis à marcher avec?? elles vont finir stockées comme tous tes jeans (oui je suis une acheteuse compulsive)… force était pourtant de constater que j’étais à mon aise. C’est donc ainsi que j’ai appris ma première leçon concernant les souliers à talons: l’importance de la cambrure.

Si naturellement cette paire de sandales  me seyait à merveille, les remarques incessantes de mes proches avaient finies par me convaincre d’aller vers des talons moins hauts. Ce fût excusez moi du terme un grand DÉSASTRE!!! Je me suis retrouvée à devoir changer de chaussures après seulement une heure de marche,lasse de la démarche en canard, mal assurée que j’avais malgré moi adoptée. On m’avait  portant assuré que 5cm c’était parfait pour « galoper ». Je me suis contentée de mes sandales « fétiches » jusqu’à ma rencontre avec un ange. Une vendeuse en fait, me voyant baver arrêtée devant une paire d’escarpins à 11 cm de talons sans oser les toucher, m’a conseillé de les essayer et m’a appris que ma cambrure me permettait de les porter.                                                                                                                                                       forme de pieds                           source: sidaasport.com
Pour faire simple, selon la forme de notre voûte plantaire, notre pied supportera naturellement une certaine hauteur de talons. Lorsque vous essayez vos chaussures assurez vous debout que votre voûte plantaire épouse bien la chaussure, qu’il n’y ait pas de creux. Normalement vous tiendrez une journée sans problèmes. Je sais que pour beaucoup quand on met des talons, on ne veut pas faire les choses à moitié, alors si vous craquez pour une paire qui ne va pas avec votre cambrure, choisissez une soirée où vous n’allez ni beaucoup marcher, ni longtemps rester debout et surtout prévoyez des jolies ballerines de rechange. La marque Bagllerina vous propose des modèles, confortables, pliables dans divers coloris dans de jolis pochons que vous pourrez aisément glisser dans vos sacs. Une façon somme toute très élégante de « descendre d’un étage ».                                                                                                                                                                              ballerines pliables Bagllerina                                source: chloeandbagaddict.com

Nombreux sont les chausseurs à la mode, Louboutin en tête qui ont longtemps proposé une majorité de souliers aux talons vertigineux. En 2012 il déclarait « Je ne ressens pas vraiment de sympathie pour ces femmes qui souffrent. Si Tina Turner et Prince peuvent se produire sur scène pendant trois heures avec des talons, vous ne pouvez pas me dire que c’est impossible de marcher avec. Ressentir de la douleur en portant des talons, c’est un plaisir. Si vous ne pouvez pas marcher avec, n’en portez pas ». Ses créations ne sont pas plus confortables aujourd’hui, demandez à Mymou elle a beaucoup de choses à dire…. ;-)) mais il propose de plus en plus des modèles aux hauteurs diverses de talons. Les classiques d’ailleurs se déclinent désormais de plus en plus en plusieurs hauteurs de talons.

Christian Louboutin Pigalle 85 mm                              source: eu.christianlouboutin.com

Je ne peux vous quitter sans faire un point,sur la différence entre les chausseurs de métiers (Roger Vivier, Clergerie,Monolo Blahnik, Jimmy Choo…) et les maisons de couture qui dans un souci de rendre leur marque globale fabriquent des souliers (.Louis Vuitton, Hermès, Chanel…). Si les maisons à coups d’investissements  (créations d’ateliers, recrutements d’artisans..) réussissent de plus en plus à créer des souliers de qualité, il n’en demeure pas moins que les chausseurs ont toujours une légère avance. Pensez y lorsque vous décidez d’investir sur des modèles un peu plus chers surtout pour une première paire de créateur. Une fois vos nouveaux « bébés »  en votre possession,pensez à l’entretien pour les garder le plus longtemps, des cordonniers tels que Clarasso proposent des laits nourrissant pour le cuir. Certaines maisons proposent des services n’hésitez pas à vous renseigner lors de l’achat. Le plus important réside dans l’entretien quotidien: ranger les chaussures dans leur feutrine vous évitera déjà de nombreux désagréments. Mais avant tout abusez des essayages, essayez les autant que possible avant de les acheter. Vos pieds vous remercierons croyez moi.

Baskets, escarpins, ballerines , bottes, il ne tient qu’à vous. Alors pensez ,appliquez, modez!!

C.

Au delà des looks et des photos, C. vous invite à partager ses inspirations, ses influences... Sa vision décalée d'un chaos organisé.

No Comments Yet

Laisser un commentaire